RDC: Le premier Ministre désapprouve le contreseing du ministre de l’intérieur

Lire aussi

Dans une déclaration mardi 21 juillet, le premier ministre se dit surpris d’apprendre que plusieurs ordonnances signées par le Président de la République ont été contresignées par le Ministre congolais de l’intérieur qui assurait l’intérim durant son déplacement à Lubumbashi le vendredi 17 juillet.

Cette déclaration signée par Albert Lieke, directeur de la communication et porte-parole du Premier ministre, précise que Sylvestre Ilunga a indiqué au Ministre de l’intérieur de “veiller à ce que tout courrier destiné au Premier ministre soit réceptionné à son cabinet avant toute réorientation”, mais aussi de le “joindre en cas de nécessité”. Chose qui n’a pas été faite pour les contreseings.
Le Premier Ministre n’aurait pas été informé ni contacté sur la question des ordonnances massives signées par le Président Félix Tshisekedi avec le contreseing du Ministre congolais de l’intérieur.

«S’agissant d’un gouvernement de coalition, le contreseing du Premier ministre constitue, au-delà de sa nature juridique, le gage des équilibres des pouvoirs», précise la correspondance.
Visiblement pas d’accord avec la procédure faite en son absence, “le Premier Ministre se propose de rencontrer de nouveau le Président de la République en vue de tirer au clair cette situation préoccupante”.
Une position qui rappelle la dernière sortie encore du PM, par le même Porte-Parole sur la situation de ministre de la justice, qui a dû démissionner.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Cameroun : Vincent Aboubakar, capitaine indomptable

Combatif jusqu'au bout, Vincent Aboubakar a fait honneur à son statut de capitaine contre le Brésil (1-0), offrant au...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img