RDC: Matata Ponyo décline sa responsabilité dans la gestion du projet Bukanga Lonzo

Lire aussi

Kenya: Hausse du nombre d’éléphants grâce à la lutte contre le braconnage

Le braconnage des éléphants est en baisse au Kenya. En 2020, 11 éléphants ont été tués par les braconniers...

Tchad: «Pour nous, le système Déby prend fin ce soir» (Succès Masra)

Idriss Déby doit partir. C'est en fait la motivation des actions que mène l'opposition tchadienne. Elle a appelé au...

Bénin: Patrice Talon s’est-il renié?

En 2016, alors qu’il venait d’être élu président du Bénin, Patrice Talon s’était engagé à ne faire qu’un seul...

“La responsabilité de la débâcle du projet est à rechercher après le départ du Premier ministre Matata qui s’est battu bec et ongle pour que ce projet ne s’arrête pas. Juste après mon départ en février 2017, il n’y a pas eu des paiements”, a déclaré Augustin Matata Ponyo Mapon, ancien Premier ministre de la RDC vendredi 12 février lors d’une conférence de presse.

Matata Ponyo affirme qu’il est “ni de près ni de loin dans le détournement de fonds alloués pour le projet du parc Agro industriel de Bukanga Lonzo.

L’ancien Premier ministre congolais menace de déposer une plainte contre l’Inspection Générale de Finances (IGF) pour accusations mensongères, diffamation et atteinte à sa réputation. “C’est un projet pertinent. Il a été combattu par les importateurs alors que j’étais encore en fonction. Ils disaient que si ce projet réussit, notre marché va disparaitre”, a indiqué Augustin Matata.

Dans un communiqué publié le 31 janvier, l’IGF a rapporté qu’elle a transmis à Matata Ponyo la copie du rapport pour la partie le concernant. D’après l’IGF, sept personnalités sont accusées dans l’affaire Bukanga Lonzo.

“Les déclarations de Matata Ponyo sont donc, des contre-vérités à classer dans le même ordre que le théâtre du rapport d’une parodie d’enquête journalistique publié la semaine passée”, avait rapporté l’IGF dans ce communiqué.

Trésor Mutombo

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

Kenya: Hausse du nombre d’éléphants grâce à la lutte contre le braconnage

Le braconnage des éléphants est en baisse au Kenya. En 2020, 11 éléphants ont été tués par les braconniers...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -