RDC : Modero Nsimba jugé en flagrance sur fond d’un audio controversé sur la mort de Chérubin Okende

Inculpé pour « propagation des faux bruits » et « imputations dommageables » après un audio controversé sur la mort de l’opposant Chérubin Okende, Modero Nsimba, ancien ministre congolais du Tourisme, clame son innocence à la barre.

 

Lors de sa comparution, il affirme n’avoir pas « enregistré un son et publié ». « A ma grande surprise, j’ai été invité par les renseignements militaires, où j’ai trouvé un audio monté avec ma voix. J’ai reconnu une partie de ma voix sur un fond sonore », a-t-il reconnu.

 

S’il avoue avoir relaté les faits rapportés par le magazine français Jeune Afrique, M. Nsimba dit n’avoir commenté l’affaire de Chérubin Okende. « On m’a demandé à la DEMIAP, si je reconnaissais la culpabilité du général Ndaywel et de Christian Tshisekedi dans la mort de Chérubin Okende. J’ai exprimé mes regrets. Je n’aurais pas pu commenter, si j’avais su que Jeune Afrique parlait de faux », a dit devant les juges.

Lire aussi :  Musique : 8 ans après sa mort, King Kester toujours dans les cœurs de mélomanes congolais

 

Ce vendredi, il est attendu le réquisitoire du ministère public et les plaidoiries des parties avant le verdict de cette affaire.

 

Modero Nsimba se retrouve au cœur de la polémique sur fond d’un audio qui a fait le tour des réseaux sociaux. Dans ce qui paraît comme un échange, le nom d’un frère du président Tshisekedi est cité, rélévélant qu’il avait demandé à la Demiap d’arrêter M. Okende.

 

 

D’après cet audio, l’opposant avait été cagoulé par des agents des renseignements militaires, puis est mort. Mais, l’intéressé parle « d’un montage réalisé grâce à l’intelligence artificielle ».

 

 

En RDC, l’affaire Chérubin Okende continue de faire grand. L’ancien ministre congolais des Transports a été inhumé huit mois après sa mort. Les enquêtes ont conclu à un suicide. Ce que ses proches rejettent. Pour sa famille, Chérubin Okende n’avait aucune raison de se suicider.

Lire aussi :  RDC/Union sacrée: "Avant sa mise en place effective, des murs s'affaissent" (Analyse de Giscard Havril )

 

La Rédaction

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

Sur le même thème

Au Bénin, trois Nigérians condamnés sur fond de brouille entre Niamey et Cotonou

Lundi 17 juin, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a condamné trois ressortissants nigériens à dix-huit mois de prison...

Niger : la Cour d’Etat lève l’immunité de Mohamed Bazoum

Ce vendredi 14 juin, la Cour d’Etat a levé l’immunité du président Mohamed Bazoum, évincé lors d’un putsch en juillet 2023. Une décision que...

Massacre de 2009 en Guinée : quand la défense de Dadis Camara plaide l’acquittement

En Guinée, les avocats du capitaine Moussa Dadis Camara, ancien chef de la junte, ont plaidé son acquittement ce lundi 10 juin au procès...

Niger : nouveau rapport d’une audience menaçant l’immunité de Mohamed Bazoum

Au Niger, la Cour d'Etat a reporté la décision qu'elle devait rendre au sujet de la levée de l'immunité du président Mohamed Bazoum, renversé...

En RDC, ouverture du procès de la tentative de coup d’Etat du 19 mai

Ce vendredi 7 juin, le procès de la tentative de coup d’Etat déjouée par l’armée congolaise le 19 mai s’ouvre au tribunal militaire de...