RDC: tension à l’Autorité de l’Aviation Civile congolaise après suspension du DG

Les cadres et agents de l’Autorité de l’Aviation Civile congolaise (AAC/RDC) ont organisé des manifestations, contre la suspension de leur Directeur Général, Jean Tshiumba. Selon eux, sa suspension est abusive et sans fondement.

«Nous vous demandons d’instruire le ministre d’annuler carrément son arrêté abusif par lequel il a suspendu monsieur Tshiumba Mupunga Jean, Directeur Général de l’AAC/RDC», peut-on lire dans un mémo adressé au Premier ministre Ilunga Kamba, vendredi 11 septembre 2020.

Didier Mazengu, ministre des transports et voies de communication, accuse le Directeur général de l’AAC/RDC d’avoir autorisé le survol des ballons «stratosphériques» de la société américaine Loon. Jean Tshiumba Mpunga, a renseigné dans une correspondance que l’autorisation des survols des ballons Loon relève de la lettre de l’Organisation de l’Aviation Civile (OACI) adressée aux Etats membre du 17 juin 2016. Il a indiqué que l’OACI encourage donc les États à faciliter la mise en œuvre de ces engins relative à la convention du 07 décembre 1944 de l’Aviation Civile. Et donc les autorisations d’importation des aéronefs révèlent bel et bien des attributions statutaires de l’AAC/RDC.

Lire aussi :  COVID-19 : Évaluation des mesures prises pour préserver l’économie

Suspendu de ses fonctions depuis le 7 septembre 2020, Jean Tshiumba a saisi le premier ministre Ilunga pour dénoncer sa suspension qu’il qualifie de «fantaisiste» dans une correspondance adressée au chef du gouvernement.

En attendant la décision du premier ministre Ilunga, les  cadres et agents de l’AAC/RDC ont fait savoir dans un mémo, qu’ils continueront à manifester jusqu’à obtenir le retour de Jean Tshiumba Mpunga, leur directeur général.

Inès Kayakumba

Les plus lus

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

RDC : Vital Kamerhe chez l’Informateur Augustin Kabuya

Après un tête-à-tête avec Augustin Kabuya, Informateur désigné, Vital Kamerhe, leader du regroupement AA-UNC, réaffirme son engagement au sein de la majorité présidentielle.   C’était après...

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset revient sur son départ de la Côte d’Ivoire

Nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, ancien sélectionneur des Éléphants, est revenu sur son départ de la Côte d'Ivoire mardi 20 février.   «...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Sur le même thème

Seychelles : abandon des charges contre le principal opposant, accusé de «sorcellerie»

Les accusations de « sorcellerie » qui pesaient depuis début octobre contre le dirigeant du principal parti d'opposition aux Seychelles, Patrick Herminie, ont été levées, a...

Jeûne mortel au Kenya : 191 cas «d’assassinats» retenus contre le pasteur

Le pasteur Paul Nthenge Mackenzie, déjà poursuivi pour « terrorisme », « torture » et « cruauté » sur enfants ainsi « qu'homicides involontaires », sera également jugé pour « l’assassinat » de 191 adeptes...

Tunisie : l’opposant Rached Ghannouchi condamné à trois ans de prison

En Tunisie, Rached Ghannouchi, chef de l'opposition tunisien, a été condamné à trois ans de prison par un juge pour acceptation de financement extérieur,...

Gabon : de la prison ferme requise contre Pascaline Bongo, soupçonnée de corruption

Trois ans de prison, dont deux avec sursis, ont été requise contre Pascaline Bongo, ancienne ministre gabonaise des Affaires étrangères, accusée de corruption passive d’agents...

Cameroun : un homme d’affaires arrêté pour viol

Soupçonné de plusieurs de cas de viols et d'agression sexuelles, Hervé Bopda, homme d'affaire camerounais, est aux arrêts à Douala depuis mercredi 31 janvier,...