Sénégal/Athlétisme : Lamine Diack est mort

Lire aussi

Ouganda : Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime, torturé en détention (Son avocat)

Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime de Yoweri Museveni, a été torturé pendant son incarcération. C’est ce qu’a indiqué...

Éthiopie : le Tigré confronté à l’épuisement des stocks de denrées alimentaires (ONU)

En Éthiopie, les stocks de denrées alimentaires. Mais aussi du carburant sont complètement épuisés dans la région de Tigré,...

La RDC perd plus de 6 milliards Usd à cause des exonérations douanières (GEC)

En RDC, les exonérations douanières ont causé une perte d’au moins 6,3 milliards Usd aux caisses de l’état entre...

Lamine Diack, ex-président de la fédération internationale d’athlétisme (Iaaf) et ancien ministre sénégalais des sports, est décédé dans la nuit du jeudi à vendredi à Dakar, capitale sénégalaise. Sa famille l’a annoncé ce vendredi 03 décembre. Mais elle n’a pas précisé la cause de son décès.

« Mon père vient d’être rappelé à Dieu. Nous aurions voulu qu’il continue de nous accompagner, mais il a tiré sa révérence. Le décret divin, nul ne peut y échapper », a déclaré Pape Massata Diack, son fils dans un entretien téléphonique avec l’agence de presse sénégalaise.

Lamine Diack, 88 ans, a été condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis pour corruption. Mais aussi assigné à résidence en France depuis novembre 2015. Après qu’il a été cité dans une vaste affaire de corruption sur fond de dopage d’athlètes russes.

En mai dernier, un club local a payé sa caution pour qu’il rentre au Sénégal. Mais il était retenu en France en raison d’une mise en examen dans une deuxième affaire, sur des soupçons d’achat de vote dans l’attribution des Jeux olympiques de Rio 2016 et Tokyo 2020.

Ali Maliki

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

Ouganda : Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime, torturé en détention (Son avocat)

Kakwenza Rukirabashaija, écrivain critique au régime de Yoweri Museveni, a été torturé pendant son incarcération. C’est ce qu’a indiqué...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -