Afrique du Sud : l’opposition appelle à un changement de politique pour mettre fin aux délestages

Lire aussi

Ce lundi 19 septembre, les partis d’opposition sud-africaine veulent un changement de politique complet pour sortir le pays de coupures drastiques d’électricité pour du bon.

Elles appellent tous ceux qui sont en mesure d’investir dans la production d’électricité privée et l’inclusion d’énergies renouvelables ainsi que de producteurs d’électricité indépendants dans le réseau pour combler l’écart.

Le principal parti d’opposition Alliance démocratique (DA) déclare que le pays fait face à ce que les experts ont qualifié d’événement « catastrophique » alors que le réseau électrique national lutte sous la pression de décennies de corruption et de mauvaise gestion.

« Nous allons apporter des solutions pour accélérer l’approvisionnement et la fourniture d’électricité par d’autres sources d’énergie », a dit John Steenhuisen, chef de DA.

Le Freedom Front Plus, quant à lui, souhaite que le pays produise sa propre électricité, les consommateurs industriels ayant la possibilité d’utiliser des éoliennes.

Dimanche 18 septembre, la compagnie publique Eskom a indiqué que le pays a atteint le sixième stade critique de délestage et que cela implique pour les Sud-africains et les entreprises plusieurs coupures d’électricité de plusieurs heures chaque jour. Le président Cyril Ramaphosa a avancé son retour en Afrique du Sud à la suite de cette annonce.

La Rédaction

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Le Botswana reprend les exportations de bœufs

Ce mercredi 28 septembre, le Botswana a repris les exportations de bovins et de produits carnés connexes dans les...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img