Après la démission du président, les mutins appellent à une transition pacifique au Mali

Lire aussi

Mercredi 19 août, le matin, les militaires mutins ont appelé à une transition politique civile au Mali.

Ils veulent qu’à l’issue de cette transition, des élections soient organisées. Ils annoncent aussi la création d’un Comité national pour le salut du peuple.

«Nous, forces patriotiques regroupées au sein du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), avons décidé de prendre nos responsabilités devant le peuple et devant l’Histoire », a déclaré sur la télévision publique ORTM le porte-parole des militaires, le colonel-major Ismaël Wagué, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’Air, cité par RFI.

Nous venons d’apprendre sur un compte twitter du Comité national pour le Salut du peuple qu’un “couvre-feu est annoncé sur le territoire national de 21h à 5h”. A Bamako, “la vie est normale, mais la population est dans l’expectative”, confie un journaliste local à SahutiAfrica.net. Le président Ibrahim Boubacar Keïta lui se trouve toujours au camp militaire de Kati, à 15 Km de la Bamako la capitale.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/Football : vainqueur de la Coupe du Congo, DCMP qualifié à la Coupe de la Confédération

Vainqueur face l’Académie club Rangers en finale de la 57e Coupe du Congo (1-0), le Daring club motema pembe...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img