Bobi Wine arrête sa campagne électorale

Lire aussi

Mardi 1er décembre, district de Kayunga dans l’est de l’Ouganda, Bobi Wine a mis une pause à sa campagne électorale. Robert Kyagulanyi, rappeur et musicien populaire ougandais nourrissait l’idée de renverser le président Museveni. 

Bobi WIne, candidat de l’opposition, s’est plaint du fait que son meeting a été interrompu par des forces de sécurité. 

Les militants de Bobi Wine ont été dispersés à coups de gaz lacrymogènes, quatre membres de son équipe de campagne auraient été blessés selon ses soutiens. 

Sur les réseaux sociaux, Bobi Wine s’est dit obligé de mettre fin à sa campagne pour protéger les siens. Il n’abandonne pas pourtant la course à la présidentiel. Durant la campagne, le candidat de l’opposition a dénoncé les violences policières dont il est victime lors de ses différents meeting. Il y a près de deux semaines, 54 personnes sont mortes lorsque des manifestants réclamaient la libération de Bobi Wine, après son interpellation. 

Dimanche dans un discours à la télévision,  le président Museveni soutient la police et l’armée. 

La Rédaction

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Zimbabwe : la banque centrale cherche à briser l’inflation galopante

Le Zimbabwe cherche à freiner la flambée des prix de produits de base. C’est ce qu’a annoncé la banque...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img