CHAN 2020/ Cameroun-RDC: Rencontre sous tension

Lire aussi

« L’ambassade du Cameroun a reçu des vidéos de supporters congolais, largement relayées sur les réseaux sociaux, qui accusent notre pays d’être à l’origine de la contamination au covid-19 d’une partie de l’équipe congolaise de manière à réduire considérablement le potentiel de l’équipe adverse », a alerté l’ambassade du Cameroun en RDC, dans un communiqué publié samedi 30 juin, quelques minutes avant la rencontre Cameroun-RDC.

« Ces supporters menacent de s’en prendre aux édifices et ressortissants camerounais en RDC. L’Ambassade du Cameroun ainsi que les hautes autorités camerounaises, qui ont immédiatement été tenues informées, craignent des actes de violence au cas où le résultat de cette rencontre serait défavorable à la RDC », poursuit le communiqué de l’ambassade camerounaise.

« L’Ambassade du Cameroun a saisi les autorités congolaises pour la mise en place urgente de toutes les mesures de protection conformément à la convention de Vienne. En outre, l’Ambassade du Cameroun a prié les services congolais compétents, en particulier celles de la police nationale congolaise, de prêter leur concours à toute réquisition de la demande d’aide qui sera présentée par les ressortissants camerounais au vu des circonstances », indique le communiqué.

Les Lions Indomptables et les Léopards s’affrontent samedi 30 janvier. Une polémique est née entre les deux pays après la publication des résultats des tests COVID-19 selon lesquels 13 congolais étaient positifs. La contre-expertise sollicitée par la fédération congolaise a révélé que seulement trois membres de la délégation congolaise sont positifs. Il s’agit du joueur Karim Kimvuidi et de Kinzumba, ainsi que d’un membre du staff technique.

L’affiche Cameroun-RDC de quarts de finale est prévue à 19 heures GMT au stade Japoma de Douala.

Trésor Mutombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : soupçonné de corruption, Vidiye Tshimanga en liberté provisoire

Proche du président Tshisekedi, Vidiye Tshimanga, 45 ans, soupçonné de corruption, est en liberté provisoire depuis mardi 27 septembre,...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img