Cinq ans de prison contre José Filomeno Dos Santos, fils du président angolais

Lire aussi

José Filomeno dos Santos, fils de l’ancien président angolais José Eduardo dos Santos, a été condamné vendredi 14 août à cinq ans de prison pour « fraude » dans le cadre de ses activités à la tête d’un fonds souverain angolais entre 2013 et 2018.

« Pour le chef de fraude et celui de trafic d’influence, le prévenu est condamné à une peine cumulée de cinq ans de prison », a annoncé le juge Joao da Cruz Pitra, de la Cour suprême de Luanda.

En juin, le parquet avait requis sept ans de prison contre lui et un autre accusé, et dix ans pour les deux autres co-prévenus, dont l’ex-patron de la Banque centrale, Valter Filipe da Silva. Les trois complices présumés de José Filomeno dos Santos, 42 ans, ont été condamnés à des peines de quatre à six ans de prison.

Ils étaient accusés d’avoir transféré illégalement 500 millions de dollars de la Banque centrale vers le compte londonien d’une agence du Crédit suisse, dans le cadre d’une fraude qui leur aurait permis, selon le parquet général, de détourner jusqu’à 1,5 milliard de dollars.

Depuis son arrivée à la tête du pays, en 2017, le général Lourenço lutte contre les détournements de deniers publics, en commençant par la famille de son prédécesseur.

Accusée de détournement des deniers publics au même titre que son frère, Isabel Dos Santos, a nié avoir pillé les caisses de l’Etat et a dénoncé un « procès politique » qui lui est fait par le successeur de son père.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Instabilité dans l’Est de la RDC : Washington contre tout soutien extérieur au M23

Lundi 5 décembre, lors d’un entretien téléphonique avec le président rwandais Paul Kagame, le secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img