Côte d’Ivoire : les réactions après la rencontre Ouattara-Gbagbo

Lire aussi

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...

Burkina Faso : reprise du dialogue entre le pouvoir et l’opposition

Le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition burkinabé concernant la sécurité ainsi que la réconciliation nationale a repris...

Mali : «Nous sommes dans la logique de respecter nos engagements tout en étant réalistes» (Choguel Maïga)

« Nous avons expliqué à nos partenaires de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cédeao) que nous allons...

«Humainement parlant, c’est toujours bon œil de s’asseoir et discuter. Mais aussi de faire table rase du passé. Cette rencontre est un moment de joie pour tout Ivoirien. C’est un grand pas vers la réconciliation nationale», confie Ange Magnan, mère de famille, à SahutiAfrica.

Alassane Ouattara, président ivoirien, a rencontré son prédécesseur, Laurent Gbagbo. Une décennie après la crise post-électorale entre 2010 et 2011. Les deux personnalités ont évoqué le processus de réconciliation nationale. Plusieurs Ivoiriens estiment que cette rencontre va décrisper le climat politique en Côte d’Ivoire.

«Je pense que cette rencontre va apaiser le cœur des sceptiques surtout nos frères du FPI/GOR (Gbagbo ou rien). Nous sommes déjà réconciliés en Côte d’Ivoire», indique Camara Amadou, la trentaine révolue et entrepreneur.

Certains Ivoiriens restent encore septiques. Ils qualifient cette rencontre «d’un semblant de réconciliation entre le président Ouattara et Gbagbo». Pour Koné Aboubakar, footballeur amateur, «c’est un semblant de deux leaders auprès de leurs partisans». «Je ne pense que c’est une réconciliation », dit-il.

«Cette rencontre va-t-elle faire revenir en vie les personnes mortes lors de la crise post-électorale ? Il n’y a rien à attendre de nouveau du président Ouattara et Gbagbo, si ce n’est que de l’hypocrisie», lâche Kouakou Jonathan, d’une voix colérique.

D’après Narcisse Djé, ces deux grandes figures devraient plutôt s’excuser auprès de victimes de la crise». «Je n’attends rien de cette rencontre », déclare Narcisse Djé, étudiant ivoirien.

Mardi 27 juillet, Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo ont exprimé leur volonté pour le processus de réconciliation nationale. Peu avant cette rencontre, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, deux ex-présidents, ont affirmé qu’ils se sont unis pour un projet de réconciliation entre les Ivoiriens. Et ont appelé au respect des textes.

Ali Maliki

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -