Côte d’Ivoire: levée de la surveillance autour de la résidence de Affi N’Guessan

Lire aussi

Le gouvernement ivoirien a levé le blocus imposé autour de la résidence de l’opposant Affi Nguessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), lundi 16 novembre.

Affi Nguessan, à la présidentielle du 31 octobre 2020, a appelé au boycott du scrutin, de même que l’ancien président Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci). Ils estimaient que les conditions n’étaient pas réunies pour une élection crédible. Ils ont donc appelé à la désobéissance civile.

Après l’annonce des résultats de la présidentielle en Côte d’Ivoire, Affi Nguessan et Henri Konan Bédié, ont annoncé la création du «Conseil national de transition», le 2 novembre.

Des blocus ont été ensuite imposés par les forces de l’ordre aux résidences de plusieurs leaders de l’opposition ivoirienne, avant d’être levés progressivement. Certains responsables de l’opposition ont été interpellés et incarcérés dont Affi.

Pascal Affi N’Guessan, a été arrêté dans la nuit du 6 au 7 novembre. Il lui est reproché plus d’une trentaine de chefs d’accusation dont l’atteinte à l’autorité de l’Etat.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : des opérateurs économiques inquiets de leurs activités à Beni

Suite à la persistance de l’insécurité dans la ville de Beni, caractérisée par des séries d’attaques et d’embuscades de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img