Crainte de violence après l’annonce des résultats de la présidentielle en Côte d’Ivoire

Lire aussi

Le président Alassane Ouattara est réélu pour un troisième avec 94,27% de suffrage. Ces sont les résultats provisoires publiés lundi 2 novembre par CEI (Commission électorale indépendante) en Côte d’Ivoire. Selon la CEI, le taux de participation est de 53%.

Depuis l’annonce de ces résultats, dans la ville de Guiglo, département de Cavally, quelques jeunes, proches du parti au pouvoir, sont descendus dans les rues pour exprimer leur joie dans différents quartiers. Une joie timide, nous dit-on.

«De manière générale, la situation est calme. Mais on sent une psychose dans la ville. Je crains que la situation ne puisse dégénérer», a confié un habitant.

Pour lui, il  y a des craintes de revivre les évènements qui s’étaient produits en 2010.

La victoire annoncée du président Ouattara pour un troisième mandat ne passe pas auprès des jeunes proches de l’opposition à Taï, ville à 84Km de Guiglo. « Il y a deux jours, des jeunes ont incendié les bureaux de la sous-préfecture de Taï. L’on craint que la situation ne puisse dégénérer », confie cette source.

Alimasi Kambale

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : soupçonné de corruption, Vidiye Tshimanga en liberté provisoire

Proche du président Tshisekedi, Vidiye Tshimanga, 45 ans, soupçonné de corruption, est en liberté provisoire depuis mardi 27 septembre,...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img