“Dans deux ou trois ans, la pénurie d’eau prendra fin à Kinshasa”(Regideso)

«La Régie de distribution d’eau (REGIDESO) à Kinshasa est entrain de construction deux grandes usines de captage d’eau potable, à Lemba Ibwa et N’djili Brasserie. Ces deux sources d’eau potable seront opérationnelles d’ici quelques années. Dans deux ou trois ans, la pénurie d’eau prendra fin à Kinshasa”, rassure Emile Lusambe, directeur de communication intérimaire de la REGIDESO, à sahutiafrica.net lors d’un entretien exclusif.

Depuis quelques mois la population de Kinshasa, capitale de la RDC, a du mal à s’approvisionner en eau. Dans certains quartiers comme Kimbangu, Yolo, dans la commune de Kalamu à Kinshasa, ou à Mont-Ngafula, même dans certains de la Gombe, l’eau ne coule pas régulièrement des robinets.

La vétusté du réseau et le développement de la ville seraient à l’origine de cette situation. “Nous avons un problème technique de production d’eau. C’est depuis 80 ans que la Regideso est au service de la population. Depuis tout ce temps, nous continuons à canaliser cette eau via des vieux tuyaux. Les matériaux, les outils et les équipements se sont dégradés au fil des ans. Cela nous empêche de fournir correctement l’eau 24h/24h à la population”, explique Emile Lusambe, Directeur de communication intérimaire de la REGIDESO .

Lire aussi :  RDC : des réactions après l’annonce d’une interruption d’eau à Kinshasa

“Le gouvernement a acheté des nouveaux équipements pour réparer les réseaux balkanisés de captages de N’djili” a poursuivi Emile Lusambe.

Des travaux qui se font actuellement pour améliorer la desserte en eau de Kinshasa prendront fin le 31 décembre. Mais la meilleure desserte en eau se fera à partir de 2021.

A lire: 

Dans la partie ouest de Kinshasa, à Kinsuka, non loin du camp Tshatshi, un autre point de captage est en construction dans le complexe industriel d’eau potable.

Les dettes de l’Etat à la Regideso

Emile Lusambe, directeur de communication intérimaire de la REGIDESO renseigne que suite aux travaux sur le réseau de distribution, la desserte en eau se fait désormais par rationnement. La Regideso distribue l’eau par intermittence dans la ville de Kinshasa. Seulement, beaucoup de ses clients ne sont pas suffisamment informés des difficultés réelles auxquelles la Regideso fait face.

Lire aussi :  RDC : inspection des travaux de la première usine moderne de captage d’eau à Kinshasa

Un autre problème auquel la Regideso est confrontée, c’est l’insolvabilité de l’Etat Congolais. “L’Etat nous cause du tort sur le paiement des factures d’eau. Il nous doit 300 milliards de franc congolais. À un moment, Il avait décidé de nous payer une partie, mais jusque là rien ne s’est fait ”, note Emile Lusambe. A l’insolvabilité de l’Etat Congolais s’ajoute cette de la population qui n’honore pas non plus ses factures. La Regideso invite la population à honorer ses factures, pour permettre à l’entreprise de bien fonctionner. Pour l’instant, beaucoup d’abonnés reprochent à la Regie de distribution d’eau de ne pas remplir sa part de contrat.

Inès Kayakumba

Les plus lus

RDC : des mouvements citoyens appellent à la libération de Fortifi Lushima

Ce mercredi 17 juillet, la Dynamique des mouvements citoyens congolais appelle à la libération immédiate de Fortifi Lushima, coordonnateur national d’Urgences panafricanistes.   Il est porté...

Gabon/Football : Pierre-Emerick Aubameyang quitte l’OM

Arrivé l'été dernier en provenance de Chelsea, Pierre-Emerick Aubameyang, attaquant gabonais, a annoncé son départ de l'Olympique de Marseille (OM).   Un an après son retour...

Face au flux de migrants, la Tunisie appelle à plus d’aide financière des pays européens

Alors que le flux de migrants ne cesse d’accroître, Ahmed Hachani, Premier ministre tunisien, appelle, mercredi 18 juillet, les pays européens à apporter davantage...

Est de la RDC : Washington prolonge de la trêve humanitaire de 15 jours

Mercredi 17 juillet, la Maison-Blanche a prolongé de quinze jours la trêve humanitaire dans l'Est de la RDC dans le cadre des efforts visant...

Zimbabwe : des activistes font pression pour obtenir la libération de Jameson Timba 

Au Zimbabwe, des groupes de défense des droits de l'homme ont condamné a décision de la Haute Cour de refuser la libération sous caution...

Sur le même thème

Namibie : le gouvernement prévoit de construire une deuxième usine de dessalement

La Namibie entend construire une deuxième usine de dessalement en janvier de l'année prochaine, soit en 2025, a annoncé le ministre de l'Agriculture mercredi...

DRC Mining Week 2024 : Malia Agency innove avec l’introduction de la « moto électrique » sur le...

En marge de l'événement phare de l'industrie minière congolaise, la DRC Mining Week, organisée du 12 au 14 juin à Lubumbashi, Flavien Bwira, directeur...

DRC Mining Week édition 2024 : remédier au manque de capacité énergétique, Kibali Gold Mine livre...

Comment remédier au manque de capacité énergétique ? Jean-Paul Ilunga Mbayo, ingénieur en électricité de Kibali Gold Mine, filière de Barrick Gold, a livré l’expérience...

L’Égypte veut lancer un appel d’offres pour plus de 15 cargaisons de GNL

L'Égypte prévoit de lancer un appel d’offres pour quinze à vingt cargaisons de gaz naturel liquéfié (GNL) pour couvrir la forte demande estivale à...

Ouganda : le gouvernement en négociation avec Sinohydro sur la ligne électrique vers le Soudan du...

Le gouvernement ougandais est en pourparlers avec la société chinoise Sinohydro Corporation Limited pour le développement d'une ligne de transport d'électricité de 180 millions...