Est de la RDC : une vingtaine de personnes condamnées pour viols à Lubero

Vingt-et-une condamnations et cinq acquittements. Ce mardi 8 août, le tribunal militaire de garnison de Butembo a prononcé son délibéré en matière répressive des viols et violences sexuelles basées sur le genre à Lubero-centre, Est de la RDC, pour trente prévenus.

Le verdict tombe après dix jours de procès en audiences foraines. Dix personnes ont écopé de peine de 20 ans de prison. Elles ont été reconnues de viol. Onze autres sont condamnées à douze mois de prison de violences basées sur le genre.

La Solidarité féminine pour la paix et le développement intégral (Sofepadi) salue ce jugement. « Sur 30 dossiers instruits, 4 ont été référés devant le tribunal pour enfant. Il y a également 26 dossiers qui ont connus des jugements », s’est réjouie Me Asha Assumani Nicole de l’organisation Sofepadi.

Lire aussi :  RDC : près de 2.000 personnes vivent avec le VIH/Sida à Beni

Elle ajoute que l’objectif est « de diminuer ou mette fin aux cas de violences sexuelles basées sur le genre » au sein des communautés.

« Nous avons organisé ces audiences foraines à Lubero pour que la communauté locale comprenne combien la Sofepadi s’engage jour et nuit pour lutter contre l’impunité des actes liés aux Violences sexuelles basées sur le genre. Que cette activité puisse constituer un message très fort pour les membres de la communauté et pour d’autres criminels », a dit Me Asha Assumani Nicole.

RK

Les plus lus

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

RDC : Vital Kamerhe chez l’Informateur Augustin Kabuya

Après un tête-à-tête avec Augustin Kabuya, Informateur désigné, Vital Kamerhe, leader du regroupement AA-UNC, réaffirme son engagement au sein de la majorité présidentielle.   C’était après...

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset revient sur son départ de la Côte d’Ivoire

Nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, ancien sélectionneur des Éléphants, est revenu sur son départ de la Côte d'Ivoire mardi 20 février.   «...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Sur le même thème

Seychelles : abandon des charges contre le principal opposant, accusé de «sorcellerie»

Les accusations de « sorcellerie » qui pesaient depuis début octobre contre le dirigeant du principal parti d'opposition aux Seychelles, Patrick Herminie, ont été levées, a...

Jeûne mortel au Kenya : 191 cas «d’assassinats» retenus contre le pasteur

Le pasteur Paul Nthenge Mackenzie, déjà poursuivi pour « terrorisme », « torture » et « cruauté » sur enfants ainsi « qu'homicides involontaires », sera également jugé pour « l’assassinat » de 191 adeptes...

Tunisie : l’opposant Rached Ghannouchi condamné à trois ans de prison

En Tunisie, Rached Ghannouchi, chef de l'opposition tunisien, a été condamné à trois ans de prison par un juge pour acceptation de financement extérieur,...

Gabon : de la prison ferme requise contre Pascaline Bongo, soupçonnée de corruption

Trois ans de prison, dont deux avec sursis, ont été requise contre Pascaline Bongo, ancienne ministre gabonaise des Affaires étrangères, accusée de corruption passive d’agents...

Cameroun : un homme d’affaires arrêté pour viol

Soupçonné de plusieurs de cas de viols et d'agression sexuelles, Hervé Bopda, homme d'affaire camerounais, est aux arrêts à Douala depuis mercredi 31 janvier,...