Football : début laborieux pour les équipes africaines

Lire aussi

Trois défaites et deux nuls avec seulement deux buts. Les premières journées de cinq représentants africains à la Coupe du monde Qatar 2022 ont été laborieuses. Si les résultats de certains poussent à espérer à la qualification au second tour, d’autres se retrouvent déjà dos au mur.

Qu’en est-il du bilan des équipes africaines ? C’est inquiétant. Contrairement au Mondial 2018, où l’Afrique avait arraché une victoire à la première journée (victoire du Sénégal face à la Pologne). Mais ce qui inquiète le plus, c’est le niveau offensif de sélections africaines. En fait, le Ghana est la première équipe à marquer au Qatar. Et ce, malgré sa défaite face au Portugal de Cristiano Ronaldo, buteur sur pénalty.

Les Black Stars égalisent grâce au capitaine André Ayew. Mais leur joie n’est que courte. Car, derrière, ils encaissent le deuxième et troisième but portugais. Ce qui complique les choses. Même le but d’Osmane Burkari ne permet pas aux Ghanéens de revenir à la hauteur de la Seleçao.

Le Cameroun punit par Embolo

Plutôt la journée de jeudi, le Cameroun a été dompté. Pourtant, le match est ouvert. La Suisse n’est pas si redoutable. Les Lions Indomptables peuvent l’emporter, mais à la Coupe du monde, il faut toujours rester concentré. Même lorsqu’on croit avoir le même niveau ou être supérieur à un adversaire. A la 48e minute, les Suisses font le geste juste. Ils arrachent la victoire grâce à Breel Embolo, dont l’histoire ressemble à celle d’un héros malheureux. Le Cameroun est déjà dos au mur et doit battre, pour continuer à espérer, la Serbie.

La Tunisie et le Maroc ont résisté

La résistance. C’est en fait ce qu’il faut dire pour définir la Tunisie et le Maroc. Ces deux équipes partagent quelque chose en commun. Elles sont toutes d’Afrique du Nord. Elles n’ont pas encaissé. La Tunisie et le Maroc ont réussi à tenir des adversaires difficiles à jouer en échec. C’est une performance. Sans prendre de but, la Tunisie fait match nul avec le Danemark, demi-finaliste de la dernière Euro. Les Aigles de Carthage tenteront de l’emporter face à l’Australie qui paraît abordable. Mais les Tunisiens devraient d’abord commencer par marquer avant de penser à la victoire.

De son côté, le Maroc a résisté. Malgré les assauts de la Croatie, vice-championne du monde, les Marocains les ont contenus jusqu’au dernier coup de sifflet. Mais le plus dur reste à venir pour les Lions de l’Atlas. Ils affronteront la Belgique. Le Maroc, peut-il battre les Diables rouges ? C’est possible, mais il faudra montrer des idées offensives claires pour tromper le géant portier belge : Thibaut Courtois.

Trésor Mutombo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : des artistes immortalisent les 108 filles disparues de Chibok

Les visages de 108 jeunes filles nigérianes, portées disparues huit ans après leur enlèvement par des insurgés islamistes, ont...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img