France : Emmanuel Macron en tournée en Afrique

Le Cameroun, le Bénin et la Guinée-Bissau. Telles sont les destinations d’Emmanuel Macron, président français, qui débute une tournée en Afrique ce lundi 25 juillet. Selon l’Elysée, la France veut garder « le fil du renouvellement de sa relation avec ses partenaires africains ».

Accompagné des ministres des Affaires étrangères, des Armées et des Relations extérieures, mais aussi de la secrétaire d’Etat chargée du développement, le chef de l’Etat français entame son périple au Cameroun. Ce sera pour lui une première depuis son élection en 2017. Puis se rendra au Bénin. La dernière étape, ce sera la Guinée-Bissau.

A Yaoundé où il restera jusqu’au 26 juillet, M. Macron va rencontrer le président Paul Biya. Plusieurs questions, notamment sécuritaires et politiques seront abordées. Il s’agit entre-autre de la crise anglophone dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun. Ce sera le premier voyage d’Emmanuel Macron au Cameroun depuis son élection en 2017.

Lire aussi :  Cameroun : au moins 200 personnes ont succombé du choléra depuis octobre

Des restitutions des biens culturels, la menace terroriste au Golfe de Guinée et la gouvernance et l’Etat de droits. Ces questions marqueront la visite du chef de l’Etat français, qui aura un échange avec le président Patrice Talon. Au Bénin, les opposants Reckya Madougou et Joël Aïvo ont été condamnés respectivement à 20 et 10 ans de prison. Mais la présidence française est claire.

« Les questions de gouvernance et d’État de droit seront sur la table. Les situations individuelles. Mais ce sera uniquement le cas dans le cadre des entretiens directs entre chefs d’État. Il n’y aura pas d’injonction médiatique.  Ce n’est pas la méthode que nous retenons, dit l’Élysée. La ligne du président français n’est en aucun cas de s’ériger en donneur de leçons ou de promouvoir un modèle », précise la présidence française citée par RFI.

Lire aussi :  Cameroun : l’armée accusée des exactions dans une région anglophone

Le 29 juillet, Emmanuel Macron va terminer cette tournée en Guinée-Bissau où il se rendra aussi pour la première fois depuis son élection. Ce pays lusophone assure la présidence de la Communauté économiques des Etats l’Afrique de l’ouest (Cédéao).

Les questions politiques, sécuritaires, la menace terroriste et la crise alimentaire. Cette tournée africaine d’Emmanuel Macron a plusieurs enjeux. Et devrait sans doute notamment permettre au président français d’appliquer une nouvelle politique sur le continent.

Trésor Mutombo

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

RDC/Football : 21 Léopards dames sélectionnés pour affronter le Sénégal en amical

Mercredi 10 juillet, Papy Kimoto, sélectionneur des Léopards dames de la RDC, a dévoilé la liste de vingt-et-un joueuses devant affronter le Sénégal en...

Au Niger, évasion de plusieurs détenus d’une prison de Koutoukale

Jeudi 11 juillet, plusieurs détenus se sont évadés de la prison de haute sécurité de Koutoukale, où sont incarcérés notamment des militants islamistes, selon...

Kenya/Athlétisme : Brigid Kosgei forfait pour les JO de Paris

Blessée, la Kényane Brigid Kosgei, vice-championne olympique en 2021, ne participera pas aux Jeux olympiques de Paris cet été.   La nouvelle est tombée après examen...

Sur le même thème

Au Kenya, Japhet Koome, chef de la police, rend le tablier

Deux semaines après des manifestations sanglantes et meurtrières qui ont secoué le Kenya, Japhet Koome, chef de la police, démissionne de son poste vendredi...

Sénégal : l’ex-parti au pouvoir fustige la gouvernance «sans cap» des nouvelles autorités

Le président Faye, 44 ans, investi le 2 avril, a remporté avec éclat la présidentielle de mars face au candidat du pouvoir, avec la...

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...