Guinée-Bissau : trois ministres limogés après leur nomination

Vendredi 10 juin, le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, a limogé trois ministres qu’il avait nommés la veille lors de la formation d’un nouveau gouvernement. 

Selon un décret présidentiel, les trois ministres n’ont pas pris part à la cérémonie d’investiture du nouveau gouvernement et n’ont fourni aucune explication justifiant leur absence. 

« Il est mis fin aux fonctions de ministre de MM. Tcherno Djalo (Education), Fernando Dias (Ressources naturelles) et Mario Fambe (Energie et industries) », a indiqué le document. 

Les trois ministres limogés sont tous membres du Parti de la rénovation sociale (PRS), une formation membre de la coalition au pouvoir, menée par le parti présidentiel Madem. 

Le président Embalo a nommé jeudi un gouvernement de 36 membres, dont 24 ministres et 12 secrétaires d’Etat. 

« Nous lui avons envoyé une liste de dirigeants sélectionnés pour faire partie du nouveau gouvernement. Il n’en a pas tenu compte. Il a fait ce que bon lui semble. Qu’il assume la suite », a déclaré à l’AFP un responsable du PRS sous couvert de l’anonymat. 

Le 16 mai dernier, le chef d’Etat bissau-guinéen a dissous le Parlement et a convoqué des élections législatives anticipées d’ici à la fin de l’année dans ce petit pays ouest-africain abonné aux crises politiques. 

La dissolution du gouvernement avait entraîné la chute du gouvernement du Premier ministre Nuno Gomes Nabiam, qui a été reconduit dans ses fonctions une semaine après. 

La date des législatives est fixée au 18 décembre. 

AFP/Sahutiafrica 

Les plus lus

Nigeria : près de sept morts dans l’attaque d’hommes armés dans l’Etat de Katsina

Des hommes armés, appartenant à une communauté, ont tué au moins sept personnes dans l’Etat de Katsina, dans le nord du Nigeria, dans la...

Egypte : le gouvernement plonge les coupures d’électricité quotidiennes à trois heures

En Egypte, le gouvernement a plongé les coupures d'électricité quotidiennes à trois heures dimanche et lundi, en réponse à une augmentation de la consommation...

RDC : Didier Budimbu et l’ambition de redorer l’image du stade des Martyrs

Après une visite au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, capitale congolaise, Didier Budimbu, ministre congolais des Sports, veut « redorer son...

Football : la CAF dévoile les dates officielles de la CAN 2025

Vendredi 21 juin soir, la Confédération Africaine de Football (CAF) a, dans un communiqué, dévoilé les dates officielles de la prochaine édition de la...

RDC/Exetat 2024 : les finalistes confiants après le premier jour

Après le lancement des épreuves de session ordinaire des examens d'État édition 2023-2024 lundi 24 juin, les finalistes du secondaire affirment être confiants.   Kinshasa, capitale...

Sur le même thème

Au Kenya, les manifestants maintiennent la pression à Nairobi 

Drapeaux, sifflets et vuvuzelas contre balles en caoutchouc, gaz lacrymogène et canons à eau : la police tentait mardi de disperser mardi le rassemblement...

Présidentielle au Rwanda : l’heure est à la conquête des électeurs

Au Rwanda, où le président Paul Kagame, au pouvoir depuis 24 ans et grand favori de la présidentielle, brigue un quatrième mandat, la campagne...

Au Kenya, le président William Ruto prêt à un dialogue avec la jeunesse en colère

Alors que les manifestants maintiennent la pression contre un projet de nouvelles taxes, le président William Ruto affirme être ouvert avec la jeunesse kényane...

RDC : l’opposition divisée autour de la désignation de son porte-parole ?

Alors que les tractations sont en cours pour désigner son porte-parole, l’opposition congolaise ne parle pas le même langage sur cette question. Pourquoi ?   Si Martin...

Au Malawi, Lazarus Chakwera nomme un nouveau vice-président

Au Malawi, le président Lazarus Chakwera a nommé Michael Usi comme vice-président après la mort de son prédécesseur dans un accident d'avion, a annoncé...