Covid-19: Afrique du Sud maintient l’interdiction des ventes de tabac

Le groupe British American Tobacco South Africa (BATSA) est allé en justice contre les autorités sud-africaines. Il attaque le gouvernement d’Afrique du Sud pour avoir interdit des ventes le tabac dans le cadre de ses mesures contre le nouveau coronavirus.

La BATSA a qualifié devant la justice sud-africaine d' »anticonstitutionnelle » et de « dépourvue de tout fondement scientifique » cette interdiction controversée des ventes de tabac imposée par le gouvernement en Afrique du Sud.

L’interdiction de la vente des cigarettes est entrée en vigueur le 27 mars en même temps que le strict confinement imposé aux 57 millions de Sud-Africains pour enrayer la propagation du Covid-19.

Lire aussi :  Martin Fayulu attendu à Kinshasa

Fumeurs, industriels et commerçants du secteur, sont en colère et ont négocié, sans succès, la reprise de leurs activités.

Le 1er juin dernier, le président Cyril Ramaphosa a assoupli en levant notamment l’interdiction de la vente d’alcool, mais maintenu celle des cigarettes « en raison des risques sanitaires liés au tabagisme ». Fin juin, la Haute Cour de la capitale Pretoria avait débouté l’Association indépendante et équitable du tabac (Fita), qui avait sollicité l’annulation de la mesure

Pour le numéro1 du marché sud-africain du tabac, cette interdiction a « dévasté » l’industrie du tabac et coûté quelques 2,2 millions de dollars par jour à l’Etat en taxes non perçues.

Lire aussi :  Coupe du Monde 2023 : World Rugby tranche l'affaire pour injure raciale visant le Sud-africain Bongi

BATSA détient 78% du marché sud-africain de la cigarette et a contribué, à travers les taxes, à hauteur de 13 milliards de rands (670 millions d’euros) au budget de l’Etat.

D’autres producteurs, vendeurs et associations de fumeurs, soutiennent l’action du groupe British American Tobacco South Africa. Ils affirment que l’interdiction nourrit un juteux trafic de produits de contrebande.

Les plus lus

La Russie envoie des instructeurs militaires et un système de défense aérienne au Niger

Après avoir tourné le dos à Paris et à Washington, Niamey mise sur sa coopération avec Moscou qui l’a envoyé des instructeurs militaires et...

RDC : «Semaine de la science et des technologies», pour la promotion de la culture scientifique...

Discours, conférences, expositions... La 11ᵉ édition de la Semaine de la science et des technologies s'est clôturée mercredi 10 avril, à Kinshasa, capitale congolaise.   Il...

RDC/Linafoot : «…même dans la difficulté, nous arrivons à faire la différence» (Lamine N’Diaye)

Après la victoire du TP Mazembe face au FC Les Aigles mercredi 10 avril (0-3), Lamine N'Diaye, entraîneur de Mazembe, a salué la performance...

En Afrique, près de 55 millions de personnes en insécurité alimentaire

Près de 55 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique de l'ouest et centrale, ont annoncé les agences humanitaires de l'ONU ce...

RDC : le Pprd dénonce une campagne de diabolisation contre Joseph Kabila

Alors que Joseph Kabila, ancien président, est cité parmi les soutiens de la rébellion de Corneille Nangaa, le Parti du peuple pour la reconstruction...

Sur le même thème

Au Kenya, Moderna suspend les projets de construction d’une usine de fabrication de vaccins

La société américaine Moderna a annoncé la suspension de ses projets de construction d'une usine de fabrication de vaccins au Kenya, à la suite...

Kenya : la grève des médecins prolongée à la troisième semaine

Au Kenya, la grève des médecins des hôpitaux publics pour leur salaire et la formation, a été prolongée jusqu'à la troisième semaine ce mardi...

L’Onu appelle à l’aide urgente face la menace de la famine au Soudan

Face à la famine et le risque de la malnutrition qui menacent au Soudan, déchiré par la guerre, les Nations unies ont appelé à...

Burkina Faso : une épidémie de grippe aviaire signalée à Ouagadougou

Au Burkina Faso, une épidémie de grippe aviaire hautement pathogène H5N1, a été signalé dans une ferme située à Ouagadougou, capitale de ce pays,...

Au Burkina Faso, le gouvernement baisse le tarif de certains examens médicaux

Mercredi 13 mars, le gouvernement burkinabè a annoncé avoir baissé le tarif de certains examens médicaux dans les hôpitaux publics.   Selon Robert Lucien Jean-Claude Kargougou,...