International crisis group demande le report de la présidentielle en Côte d’Ivoire

International crisis group (ICG), une organisation internationale de prévention des conflits demande que l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire soit reportée à une date ultérieure.

Bien avant la ténue de cette présidentielle, prévue pour le 31 octobre prochain, l’opposition a appelé à des manifestations pour barrer la route à l’actuel président Alassane Ouattara, candidat à sa propre succession pour un troisième mandat.

Pour l’ICG, le report de l’élection qui devrait avoir lieu dans un mois va permettre un « large dialogue » et prévenir les violences.

Les violences pré-électorales ont déjà fait une quinzaine de morts. « Un court report de l’élection offrirait une chance de sortir de la confrontation actuelle à travers un dialogue et d’apurer le contentieux qui rend improbable l’organisation d’une élection apaisée et transparente le 31 octobre », affirme l’International crisis group, dans un rapport publié le 30 septembre.

Lire aussi :  C’est impossible de revivre ce qui s’était déroulé en 2010-2011 en Côte d’Ivoire (Sylvain N'Guessan)

Pour l’organisation internationale, l’organisation des élections dans la configuration actuelle va donner lieu à une crise poste électorale.

Entre 2010 et 2011, la Côte d’Ivoire a connu des violences post-électorales après l’élection contestée de Laurent Gbagbo, qui a fini par être envoyé à la Cour pénale internationale. Les violences de 2010-2011 avaient fait plus 3000 morts.

Alimasi Kambale

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

Vers une baisse à 35% de la masse salariale au Kenya ?

Au Kenya, le gouvernement prévoit de réduire la masse salariale de 43% actuellement à 34% d’ici à l’année 2028.   « Il est impératif de mettre...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Togo : la Cédéao dépêche une mission à Lomé

Une délégation de la Communauté économique des Etats ouest-africains (Cédéao) séjourne à Lomé, capitale du Togo, où la tension monte depuis l'adoption d'une nouvelle...

Au Nigeria, le gouvernement appelé à mettre un terme à l’accord avec Shell sur les droits...

Lundi 15 avril, Amnesty International et d'autres groupes de défense des droits ont appelé le gouvernement nigérian à mettre fin à un accord, visant...

RDC : Judith Suminwa Tuluka en consultations avant la formation du gouvernement

En RDC, Judith Suminwa Tuluka, Première ministre désignée, poursuit les consultations avec les groupements politiques de l’Union sacrée, coalition au pouvoir, alors que son...