«Je n’attends pas grand chose de ces émissaires» (Cellou Dalein Diallo)

Des émissaires de l’ONU, de l’Union africaine et de la Cédéao, sont en Guinée pour apaiser les tensions post-électorales. La Commission électorale nationale indépendante a annoncé la victoire du président Alpha Condé pour un troisième mandat, Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne rejette ces résultats.

Il affirme ne pas attendre «grand chose de ces émissaires de la Cedeao, de l’UA et des Nations Unies qui, en réalité, se sont toujours rangés du côté de Alpha Condé. Mais il est important de saisir toutes les opportunités pour communiquer les informations qui mettent en évidence notre victoire à l’élection présidentielle du 18 octobre et pour attirer l’attention sur la répression sanglante qui est entrain de s’abattre sur les Guinéens» a indiqué le leader de l’Union des Forces démocratiques de Guinée.

Dans une vidéo postée sur page Facebook, Cellou Dalein Diallo demande à ses militants «de se mobiliser pour exiger le respect de la vérité des urnes». Il appelle la population guinéenne à «se mobiliser pour exercer son droit constitutionnel à manifester dans les rues et sur la place publique pour dénoncer ce holdup électoral en cours et pour exiger la vérité des urnes».

Lire aussi :  Guinée : le FNDC s’inquiète d’un risque de fuite d’Alpha Condé, ex-président

Dans une interview au journal français le Point Afrique, Cellou Dalein Diallo se dit déterminé. Alors qu’il est assigné à résidence, le candidat de l’opposition dit vivre cette situation «comme une injustice, un abus de pouvoir. Je suis illégalement privé de ma liberté de mouvement. Il n’y a absolument rien qui justifie une telle épreuve. M. Alpha Condé fait ce qu’il veut, il utilise les pouvoirs liés à sa fonction de président de la République pour entraver ses adversaires, pour essayer de les neutraliser et de casser leur moral. Mais mon moral n’est pas cassé, je suis déterminé. Ce qui me fait mal, c’est de voir des enfants, des jeunes de moins de 30 ans, être tués. Ils sont innocents, et à supposer même qu’ils aient commis une infraction, comment peut-on faire usage d’une arme à feu pour les abattre ? Et ils n’auront jamais droit à la justice. Deux cent trente personnes ont été tuées à l’occasion des manifestations de l’opposition depuis 2010», a-t-il confié au Point Afrique.

Lire aussi :  Suspension de la Guinée : la CEDEAO reviendra-t-elle au scénario du Mali ?

Les résultats annoncés par la Ceni donnent Alpha Condé vainqueur de la présidentielle avec 59,43%. Des chiffres que conteste Cellou Dalein Diallo qui affirme avoir gagné les élections présidentielles avec 53,84%.

En Guinée, la connexion internet reste toujours coupée, depuis le début des violences électorales.

Jacques Matand’

Les plus lus

RDC : des mouvements citoyens appellent à la libération de Fortifi Lushima

Ce mercredi 17 juillet, la Dynamique des mouvements citoyens congolais appelle à la libération immédiate de Fortifi Lushima, coordonnateur national d’Urgences panafricanistes.   Il est porté...

Gabon/Football : Pierre-Emerick Aubameyang quitte l’OM

Arrivé l'été dernier en provenance de Chelsea, Pierre-Emerick Aubameyang, attaquant gabonais, a annoncé son départ de l'Olympique de Marseille (OM).   Un an après son retour...

Face au flux de migrants, la Tunisie appelle à plus d’aide financière des pays européens

Alors que le flux de migrants ne cesse d’accroître, Ahmed Hachani, Premier ministre tunisien, appelle, mercredi 18 juillet, les pays européens à apporter davantage...

Est de la RDC : Washington prolonge de la trêve humanitaire de 15 jours

Mercredi 17 juillet, la Maison-Blanche a prolongé de quinze jours la trêve humanitaire dans l'Est de la RDC dans le cadre des efforts visant...

Zimbabwe : des activistes font pression pour obtenir la libération de Jameson Timba 

Au Zimbabwe, des groupes de défense des droits de l'homme ont condamné a décision de la Haute Cour de refuser la libération sous caution...

Sur le même thème

Zimbabwe : des activistes font pression pour obtenir la libération de Jameson Timba 

Au Zimbabwe, des groupes de défense des droits de l'homme ont condamné a décision de la Haute Cour de refuser la libération sous caution...

Présidentielle au Rwanda : Paul Kagame réélu avec 99,18% des voix

Avec 99,18% des suffrages, le président Paul Kagame a été réélu pour un quatrième mandat, selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale...

Au Kenya, la police interdit les manifestations à Nairobi

Alors que les manifestations ne faiblissent pas la pression au Kenya, la police a interdit les manifestations à Nairobi jusqu’à nouvel ordre.   Dans un communiqué,...

«La Côte d’Ivoire n’a aucun problème avec ses pays voisins» (Kobenan Kouassi)

Mercredi 17 juillet, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a rassuré que la Côte d’Ivoire n’a aucun problème avec...

RDC : des mouvements citoyens appellent à la libération de Fortifi Lushima

Ce mercredi 17 juillet, la Dynamique des mouvements citoyens congolais appelle à la libération immédiate de Fortifi Lushima, coordonnateur national d’Urgences panafricanistes.   Il est porté...