«Je n’attends pas grand chose de ces émissaires» (Cellou Dalein Diallo)

Lire aussi

Des émissaires de l’ONU, de l’Union africaine et de la Cédéao, sont en Guinée pour apaiser les tensions post-électorales. La Commission électorale nationale indépendante a annoncé la victoire du président Alpha Condé pour un troisième mandat, Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne rejette ces résultats.

Il affirme ne pas attendre «grand chose de ces émissaires de la Cedeao, de l’UA et des Nations Unies qui, en réalité, se sont toujours rangés du côté de Alpha Condé. Mais il est important de saisir toutes les opportunités pour communiquer les informations qui mettent en évidence notre victoire à l’élection présidentielle du 18 octobre et pour attirer l’attention sur la répression sanglante qui est entrain de s’abattre sur les Guinéens» a indiqué le leader de l’Union des Forces démocratiques de Guinée.

Dans une vidéo postée sur page Facebook, Cellou Dalein Diallo demande à ses militants «de se mobiliser pour exiger le respect de la vérité des urnes». Il appelle la population guinéenne à «se mobiliser pour exercer son droit constitutionnel à manifester dans les rues et sur la place publique pour dénoncer ce holdup électoral en cours et pour exiger la vérité des urnes».

Dans une interview au journal français le Point Afrique, Cellou Dalein Diallo se dit déterminé. Alors qu’il est assigné à résidence, le candidat de l’opposition dit vivre cette situation «comme une injustice, un abus de pouvoir. Je suis illégalement privé de ma liberté de mouvement. Il n’y a absolument rien qui justifie une telle épreuve. M. Alpha Condé fait ce qu’il veut, il utilise les pouvoirs liés à sa fonction de président de la République pour entraver ses adversaires, pour essayer de les neutraliser et de casser leur moral. Mais mon moral n’est pas cassé, je suis déterminé. Ce qui me fait mal, c’est de voir des enfants, des jeunes de moins de 30 ans, être tués. Ils sont innocents, et à supposer même qu’ils aient commis une infraction, comment peut-on faire usage d’une arme à feu pour les abattre ? Et ils n’auront jamais droit à la justice. Deux cent trente personnes ont été tuées à l’occasion des manifestations de l’opposition depuis 2010», a-t-il confié au Point Afrique.

Les résultats annoncés par la Ceni donnent Alpha Condé vainqueur de la présidentielle avec 59,43%. Des chiffres que conteste Cellou Dalein Diallo qui affirme avoir gagné les élections présidentielles avec 53,84%.

En Guinée, la connexion internet reste toujours coupée, depuis le début des violences électorales.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Kinshasa, dernière étape du périple du cercueil de Lumumba, héros de l’Independence

Deuil national, hommages officiels et populaires suivis de l'inhumation. Ce lundi 27 juin, le cercueil de Patrice Lumumba est...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img