Le trésor caché dans «Les années Zaïre»

«Les années Zaïre, ne sont pas toutes des années à haïr» chanson de Yekima De Bel Art, l’artiste musicien et slameur Congolais, revisite l’histoire du Zaïre devenu République démocratique du Congo.

Chanson sortie en 2018 cache à ce jour quelques précieuses trouvailles de l’artiste.

Dans cette oeuvre, Yekima donne une «petite piqûre de rappel aux nostalgiques» nés ou qui ont connu l’époque du Zaïre avec le président Mobutu qui à lui tout seul incarnait tout un règne avant sa chute en 1997.

C’est ainsi qu’il y glisse des extraits sonores de Mobutu, le maréchal.

«J’aime bien essayer de cacher quelques éléments sonores que je mets dans mes oeuvres. Dans les années Zaïre, j’ai distillé la voix de Mobutu, mais, il n’y a pas que lui. Il y a aussi la voix d’autres acteurs politiques majeurs de l’époque Mobutu», explique Yekima.

Lire aussi :  «Comprenez mon émotion», comme une fin du règne Mobutu

Au passage du flot des paroles, portées par la musique du Djalelo, chanson entrée dans le patrimoine congolais, le slameur place des extraits de la voix du Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, qui a joué un rôle important lors des tractations entre Mobutu et l’UDPS d’Etienne Tshisekedi.

«Vous avez retrouvé Tshisekedi? Il est aussi là dans “Les Années Zaïre”», rigole Yekima qui titille la curiosité.

En effet, le père de l’actuel Président congolais Félix Tshisekedi est caché comme un trésor dans cette chanson.

Pour Yekima De Bel Art, le pari pour lui a été de raconter l’histoire des 32 ans de pouvoir de l’ère Mobutu, en moins de 4’30.

Lire aussi :  «Comprenez mon émotion», comme une fin du règne Mobutu

Un peu plus de deux ans depuis la sortie de cette chanson, Yekima De Bel Art, a récemment lancé «MPiak’orona», une contraction entre le Coronavirus et le «Mpiaka» mot en lingala pour désigner le manque d’argent.

Jacques Matand’

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

RDC/Football : 21 Léopards dames sélectionnés pour affronter le Sénégal en amical

Mercredi 10 juillet, Papy Kimoto, sélectionneur des Léopards dames de la RDC, a dévoilé la liste de vingt-et-un joueuses devant affronter le Sénégal en...

Sur le même thème

En Afrique du Sud, l’épopée des chemises bariolées de Mandela

La légende des chemises colorées de Nelson Mandela, qui avait passé trop d'années en prison pour supporter les costumes et cherchait un vestiaire plus...

RDC : Koffi Olomide au cœur de la controverse après ses propos sur la situation sécuritaire

Convoqué par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (Csac), Koffi Olomide, célèbre artiste musicien congolais, se retrouve dans la controverse après...

Les délires d’une Constance continue (Carnet de Christian Gombo)

Les délires d’une Constance continuent ! Le constat au pays, c’est la constance qui est une forme de contenance continue tant qu’on continuera dans...

RDC/Littérature : Festival Buku, clap de fin avec la remise du prix Patrice Lumumba à Stanis Bujakera

La 2ᵉ édition du Festival Buku s’est clôturée avec la remise du Prix littéraire Patrice Emery Lumumba au journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du...

30 joints encore…(Carnet de Christian Gombo)

Pour manger et boire la fumée de mes joints que je fais expirer à coup de souffle, parce que c’est plus facile de manger...