Les bienfaits du confinement dans l’économie domestique (Carnet de Christian Gombo)

Lire aussi

Parmi les gestes barrières pour limiter la propagation de la pandémie du Coronavirus, «le port du masque obligatoire». Le port correct du masque couvre la bouche et les narines.

Les rouges à lèvres ne savent plus à quel saint se vouer. Ça n’a pour autant pas rendu nos femmes moins belles. Comme quoi, le maquillage n’est pas forcément gage de la féminité.

Quantités d’objets de peinture destinées à éclaircir chaque visage ne font plus essouffler l’économie domestique. Sous un masque, qui va s’occuper à prêter plus attention aux lèvres recouvertes de rouge à lèvres. Certains sont même mauve ou marron. Les produits à appliquer sur les lèvres se vantaient d’avoir le vent en poupe.

Avec le confinement, couvrir sa bouche et nez est gage de survie. Le confinement a confiné aussi des visages presque entièrement derrière des masques.

Et plus qu’hier, nous aimons nos femmes qu’on s’habitue à voir naturellement. Plus qu’hier on est certain de retrouver le travail de Dieu derrière le visage de chaque dame.

De quoi dire: Confinement oyé!

Christian Gombo

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : des opérateurs économiques inquiets de leurs activités à Beni

Suite à la persistance de l’insécurité dans la ville de Beni, caractérisée par des séries d’attaques et d’embuscades de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img