Des élèves ne sont pas morts dans un naufrage en RDC

Lire aussi

Dimanche 6 septembre, la nouvelle de la mort de deux élèves finalistes dans un naufrage sur le lac Maï-Ndombe, à plus de 400 Km de Kinshasa la capitale, avait suscité émoi et consternation.

Dans la soirée, Jinova Mbongo Mbonzale, l’inspecteur principal adjoint en charge de l’évaluation et concours, a indiqué que «personne n’est mort. Pendant le naufrage, les deux élèves finalistes n’ont pas lâché la pirogue. Les vagues les ont conduits jusqu’au sable au village Ipeke. C’est là où les pêcheurs les ont retrouvés vivants».

Lire aussi:

Soulagement des finalistes après l’épreuve de dissertation en RDC

RDC: Début des épreuves de baccalauréat malgré l’insécurité et le coronavirus

Soulagement donc. Ces élèves sont parmi les plus de 800 000 finalistes qui doivent commencer lundi 7 septembre la session ordinaire des Examens d’état (baccalauréat) pour la fin de leurs études secondaires.

Sur son compte twitter, Willy Bakonga, ministre congolais de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), a indiqué que les élèves passagers de la pirogue ont été retrouvé. Quelques heures plus tôt, le ministre avait annoncé la mort des élèves finalistes.

Ces élèves traversaient le lac Maï-Ndombe pour se rendre à leur Centre d’examens. Un fois sur le lac Maï-Ndombe, une puissante vague a fait chavirer leur pirogue. Ils ont perdu leurs biens et frais pour les épreuves du baccalauréat qui vont se dérouler pendant 4 jours en RDC.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : un responsable en charge des finances publiques arrêté sur fond de détournement

Ahmed Idris, contrôleur général des finances publiques du Nigeria, a été arrêté lundi, pour son implication dans une supposée...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img