Des élèves ne sont pas morts dans un naufrage en RDC

Dimanche 6 septembre, la nouvelle de la mort de deux élèves finalistes dans un naufrage sur le lac Maï-Ndombe, à plus de 400 Km de Kinshasa la capitale, avait suscité émoi et consternation.

Dans la soirée, Jinova Mbongo Mbonzale, l’inspecteur principal adjoint en charge de l’évaluation et concours, a indiqué que «personne n’est mort. Pendant le naufrage, les deux élèves finalistes n’ont pas lâché la pirogue. Les vagues les ont conduits jusqu’au sable au village Ipeke. C’est là où les pêcheurs les ont retrouvés vivants».

Lire aussi:

Soulagement des finalistes après l’épreuve de dissertation en RDC

RDC: Début des épreuves de baccalauréat malgré l’insécurité et le coronavirus

Soulagement donc. Ces élèves sont parmi les plus de 800 000 finalistes qui doivent commencer lundi 7 septembre la session ordinaire des Examens d’état (baccalauréat) pour la fin de leurs études secondaires.

Lire aussi :  RDC : que pense-t-on de motards «Wewa» à Kinshasa ?

Sur son compte twitter, Willy Bakonga, ministre congolais de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), a indiqué que les élèves passagers de la pirogue ont été retrouvé. Quelques heures plus tôt, le ministre avait annoncé la mort des élèves finalistes.

Ces élèves traversaient le lac Maï-Ndombe pour se rendre à leur Centre d’examens. Un fois sur le lac Maï-Ndombe, une puissante vague a fait chavirer leur pirogue. Ils ont perdu leurs biens et frais pour les épreuves du baccalauréat qui vont se dérouler pendant 4 jours en RDC.

Jacques Matand’

Les plus lus

Est de la RDC : le Conseil de sécurité de l’ONU impose des sanctions à six...

Mardi 20 février, six responsables de cinq groupes armés, actifs dans l’est de la RDC, ont été sanctionnés par le Conseil de sécurité des...

Au Burkina Faso, la junte suspend la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal

Ce mercredi 21 février, la junte a, dans un communiqué, suspendu la délivrance des permis d’exportation d’or artisanal, semi-mécanisé et d’autres produits au Burkina...

RDC : Vital Kamerhe chez l’Informateur Augustin Kabuya

Après un tête-à-tête avec Augustin Kabuya, Informateur désigné, Vital Kamerhe, leader du regroupement AA-UNC, réaffirme son engagement au sein de la majorité présidentielle.   C’était après...

CAN 2023 : Jean-Louis Gasset revient sur son départ de la Côte d’Ivoire

Nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean-Louis Gasset, ancien sélectionneur des Éléphants, est revenu sur son départ de la Côte d'Ivoire mardi 20 février.   «...

Est de la RDC : la France appelle le M23 à cesser les hostilités «immédiatement»

Ce mardi 20 février, la France a, dans un communiqué, appelé le M23 à cesser les hostilités « immédiatement » et se retirer de...

Sur le même thème

Est de la RDC : l’Unicef appelle à protéger les enfants

Alors que les combats font rage près de Saké, dans l’est de la RDC, l’Unicef a, dans un communiqué, appelé les parties impliquées dans...

Au Sénégal, l’Université Assane-Seck fermée après la mort d’un étudiant dans une manifestation

Les activités à l’Université Assane-Seck, située à Ziguinchor, sud du Sénégal, ont été suspendues après la mort d’un étudiant dans une manifestation contre le...

Cameroun: le personnel d’appui de l’Université de Maroua en grève 

La situation à l'Université de Maroua à l'extrême nord du Cameroun est préoccupante. Et pour cause, le personnel d'appui de cet Alma mater est...

Au Tchad, les étudiants déclenchent une grève illimitée

Au Tchad, les étudiants ont décrété une grève illimitée à partir du jeudi 1er février pour exiger la réinscription de leurs condisciples, exclus pour...

RDC/Tshopo : un conflit ethnique menace l’éducation

Dix-huit écoles sont fermées suite aux violences ethniques entre les communautés Mbole et Lengola depuis huit mois à Ubundu dans la province de la...