Les pays du Sahel doivent en faire plus contre les trafics d’armes (ONU)

Les pays du Sahel doivent en faire beaucoup plus pour combattre les trafics d’armes sur leurs territoires, en proie aux violences djihadistes, au banditisme et aux représailles entre communautés humaines, ont déclaré les Nations unies dans un rapport publié mardi 14 février.

« Tous les groupes impliqués ont besoin d’armes à feu et de munitions et plus ils grossissent, meilleures sont les chances de faire des affaires pour les trafiquants d’armes », a dit ce rapport de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, qui livre des traits caractéristiques de ces trafics essentiellement vers le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad, ainsi que des préconisations.

Si les armes peuvent venir de loin, y compris par avion de France ou de Turquie via le Nigeria, « une vaste majorité » provient du continent africain lui-même, dit le document.

« L’instabilité en Libye, au nord, à partir de 2011 a provoqué un afflux. D’autres armes ont été acheminées du Liberia et de la Sierra Leone, théâtres de guerres civiles jusqu’au début des années 2000 », a déclaré François Patuel, chef de recherche de l’office onusien, en présentant le rapport aux journalistes.

Lire aussi :  Lutte contre les narcotrafiquants au Mali : libération de dix otages à Bamako

« Dernièrement, des armes plus récentes ont commencé à arriver au Sahel en provenance de Libye, ce qui prouve que l’embargo imposé à ce pays n’est pas respecté », a-t-il noté.

Mais la première source aujourd’hui réside dans la dispersion des armes des forces de sécurité nationales, capturées au combat, volées ou achetées à des éléments corrompus.

« Dire que les groupes extrémistes violents tirent des revenus importants du trafic d’armes est probablement exagéré. (Ils) ne sont pas engagés de manière primordiale dans le trafic d’armes au Sahel », a indiqué le rapport. « Cependant, ils peuvent avoir une relation de client à vendeur avec les communautés locales et les autres groupes armés », ajoute-t-il.

Lire aussi :  Le Mali accuse la France d’instrumentaliser les organisations sous-régionales

Il y a au Sahel peu de trafiquants faisant du négoce des armes leur activité principale sur une grande échelle, dit le rapport : les trafics sont davantage opportunistes, en fonction de l’offre et de la demande.

Les zones de trafic sont situées près des frontières ou le long d’axes de circulation où les Etats centraux sont peu présents et où le trafic se conjugue à d’autres activités criminelles, a souligné le rapport.

Les gouvernements sahéliens devraient redoubler d’efforts pour empêcher et intercepter les livraisons d’armes clandestines; combattre plus vigoureusement la dispersion des armes de leurs forces de sécurité, mais aussi la fabrication d’armes artisanales; consacrer davantage d’énergie à collecter les données sur les trafics, et améliorer le traçage des armes; et recourir davantage à la coopération internationale, prône le rapport.

La Rédaction

Les plus lus

Mouelle Kombi-Samuel Eto’o, un bras de fer qui secoue le football camerounais

Au Cameroun, la Fecafoot et le ministère des Sports se livrent à un bras de fer avec des rebondissements depuis la nomination de Marc...

Côte d’Ivoire/Elim-Mondial 2026 : Emerse Faé dévoile sa liste avec plusieurs absents

Jeudi 23 mai, Emerse Faé, sélectionneur des Éléphants de la Côte d’Ivoire, a dévoilé la liste des joueurs sélectionnés pour affronter le Gabon et...

Sénégal/Élim-Mondial 2026 : Aliou Cissé dévoile sa liste pour les deux prochaines journées

Pour le choc face à la RDC et à la Mauritanie, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga du Sénégal, a dévoilé sa...

RDC : Vital Kamerhe, le grand retour au perchoir de l’Assemblée nationale

Sans surprise, Vital Kamerhe, proche du président Tshisekedi, a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée nationale dans la soirée de mercredi 22...

Gabon : l’école reprend avec la gratuité de la scolarité

Au Gabon, les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi 18 septembre après les grandes vacances. Cette rentrée est marquée par la...

Sur le même thème

RDC/Ituri : l’armée tente de déloger les ADF de leur bastion à Mambasa

Les armées congolaise et ougandaise ont mené, jeudi 23 mai, une opération pour traquer des rebelles ougandais ADF dans le territoire de Mambasa en...

Dans l’est de la RDC, l’armée multiplie des offensives contre les rebelles du M23

L’armée congolaise, appuyée par les Wazalendo, tente de reprendre la main face aux rebelles du M23 et a annoncé avoir récupéré des localités dans...

Est de la RDC : combats sur plusieurs fronts entre l’armée et les rebelles du M23

Ce mercredi 22 mai, les combats ont fait rage sur plusieurs fronts du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, où l'armée congolaise tente de...

RDC : une vingtaine des personnes interpellées dans un bouclage à Beni

Mardi 21 mai, la police a annoncé avoir interpellé une vingtaine de personnes lors d’une opération de bouclage à Beni dans la province du...

Nigeria : attaque meurtrière d’hommes armés dans l’Etat du Plateau

Une attaque d’hommes armés a fait une quarantaine de morts dans l’Etat du Plateau, dans le centre-nord du Nigeria, lundi 20 mai, selon les...