Lokua Kanza: «l’amour est le moteur de la vie humaine»

L’amour est le thème le plus utilisé dans la musique congolaise. Lokua Kanza, artiste d’origine congolaise, parle aussi de l’amour dans ses chansons.

Connu par ses chansons mélancoliques, remplies d’amour, Lokua Kanza, confie que l’amour dont il parle de ses chansons, n’est pas toujours celui entre un homme et une femme. «Je parle plutôt de cet amour qui unit l’être humain avec ses semblable ou avec la nature», dit l’artiste, avec un visage rayonnant.

Amour, espoir, joie, et la tristesse, sont les quelques émotions qui ressortent de la musique de Lokua Kanza.

Lire aussi:

Lokua Kanza annonce la sortie de son single en septembre

Lokua Kanza: «Le coronavirus nous a appris que la vie est importante»

Lors de cette interview qu’il a accordé à SahutiAfrica.net durant son bref passage à Kinshasa en ce début du mois de septembre 2020, Lokua Kanza affirme que «l’amour est le cerveau moteur de la vie humaine, il n’y a pas la plus belle chose que l’amour dans ce monde. Sans amour, on ne peut pas faire ou produire des bonnes choses», déclare-t-il.

Lire aussi :  Lokua Kanza: «Le coronavirus nous a appris que la vie est importante»

«Certaines personnes sont riches pour elles. Mais au fond d’eux, c’est la haine qui fait rage et ces genres de personnes ne peuvent que faire plaisir à eux même» ajoute l’artiste, un peu attristé.

Les scènes du quotidien comme source d’inspiration

Dans l’extrait de sa chanson «Nakozonga», Lokua Kanza relate l’histoire du blues de l’immigré, le mal du pays, mais envoie aussi un message d’espoir dans la vie humaine.

«Nakeyi, kasi lobi nako zonga, mobembo eza liwa te…». Comprenez, “je suis partie en voyage mais je reviendrai, le voyage n’est pas la mort, quelques soient les difficultés”.

Lokua Kanza confie à SahutiAfrica.net d’où est ce qu’il tire ses inspirations. Au delà de l’amour, l’artiste congolais, dont le prochain album est attendu, déclare s’inspirer de la vie, des moments de joie, de tristesse, des films, etc. «Je peux être entrain de suivre un match de tennis et un point ou un geste me touche et cela peut m’inspirer. Comme je suis souvent les match de tennis avec ma guitare, je commence directement à composer» explique-t-il.

Lire aussi :  "La rythmique actuelle dans la musique congolaise, c'est Meridjo" (Lokua Kanza)

La rage d’être incapable de venir en aide aux enfants, aux familles qui meurent comme des animaux dans des guerres, est aussi l’une de source d’inspiration de Lokua Kanza.

Inès Kayakumba

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Est de la RDC : plus d’un million d’enfants sous menace de malnutrition aiguë

En RDC, plus d'un million d'enfants sont menacés de malnutrition aiguë suite à la montée de la violence au Nord-Kivu, théâtre de combats entre...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

Est de la RDC : Kinshasa appelle à des «sanctions sévères» contre Kigali

Quelques jours après la publication du récent rapport d’un groupe d’experts onusiens sur la situation sécuritaire dans sa partie orientale, Kinshasa appelle à des...

Sur le même thème

En Afrique du Sud, l’épopée des chemises bariolées de Mandela

La légende des chemises colorées de Nelson Mandela, qui avait passé trop d'années en prison pour supporter les costumes et cherchait un vestiaire plus...

RDC : Koffi Olomide au cœur de la controverse après ses propos sur la situation sécuritaire

Convoqué par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (Csac), Koffi Olomide, célèbre artiste musicien congolais, se retrouve dans la controverse après...

Les délires d’une Constance continue (Carnet de Christian Gombo)

Les délires d’une Constance continuent ! Le constat au pays, c’est la constance qui est une forme de contenance continue tant qu’on continuera dans...

RDC/Littérature : Festival Buku, clap de fin avec la remise du prix Patrice Lumumba à Stanis Bujakera

La 2ᵉ édition du Festival Buku s’est clôturée avec la remise du Prix littéraire Patrice Emery Lumumba au journaliste Stanis Bujakera, directeur de publication du...

30 joints encore…(Carnet de Christian Gombo)

Pour manger et boire la fumée de mes joints que je fais expirer à coup de souffle, parce que c’est plus facile de manger...