Lokua Kanza: «Le coronavirus nous a appris que la vie est importante»

Lire aussi

Lokua Kanza, artiste musicien d’origine congolaise, finalise les travaux de son prochain album. Annoncé en début d’année, Lokua Kanza affirme que la sortie de son prochain album est prévue pour cette année.

Dans un entretien qu’il a accordé à Sahutiafrica, il revient sur ce qui a changé dans sa vie avec la pandémie du coronavirus. La pandémie a renforcé sa certitude sur l’importance de la vie.

SahutiAfrica: Le coronavirus a-t-il changé votre façon de voir la musique et de concevoir la vie?

Lokua Kanza: La pandémie n’a pas beaucoup changé ma façon de concevoir ma musique et ma façon de voir la musique. Elle a sûrement eu un impact sur ma vie. En même temps, le coronavirus a renforcé certaines certitudes que j’avais déjà notamment sur l’humain, sur l’amour, etc.

Certaines personnes me trouvaient un peu fleur bleue quand je parlais de ma vision de l’amour et de l’humain. Aujourd’hui, la Covid-19 nous a appris que la vie est importante. Ce n’est pas l’argent. Ce n’est pas le pouvoir ou que sais-je. Mais ce sont de petites choses de la vie dont on a besoin. Surtout lorsqu’on regarde combien de personnes cette pandémie a emporté.

SahutiAfrica: Ce sont ces choses de la vie dont votre prochain album parle?

Lokua Kanza: Bien entendu. L’album parle beaucoup de l’amour, de l’humain. Il n’y a que ça. Je parle de l’espoir, de l’humain, de la fragilité de l’être et de toutes les violences dont sont victimes les femmes et les plus faibles.

Je pense à ces gens qu’on voit dans la rue, dont on ne s’occupe pas et on passe à côté. Alors qu’ils avaient besoin d’un petit bout de pain, nous on jette des gros morceaux de pain et de viande dans nos poubelles parce qu’il y en a trop. C’est de toutes ces petites choses dont je parle aussi dans le prochain album.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : soupçonné de corruption, Vidiye Tshimanga en liberté provisoire

Proche du président Tshisekedi, Vidiye Tshimanga, 45 ans, soupçonné de corruption, est en liberté provisoire depuis mardi 27 septembre,...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img