Mali: Sophie Petronin et Soumaïla Cissé enfin libres

Lire aussi

Les otages détenus par les djihadistes dans le nord du Mali ont été libéré jeudi 8 octobre à Tessalit, dans la région de Kidal. Cette libération intervient après la libération d’une centaine des djihadistes par les autorités maliennes.

La nouvelle de leur libération a été annoncée le jeudi par la présidence malienne malienne sur les réseaux sociaux. La présidence de la République «confirme la libération de M. Soumaïla Cissé et Mme Sophie Pétronin. Les ex-otages sont en route pour Bamako», a-t-elle indiqué sur Twitter.

La française Sophie et l’ancien ministre malien Soumaïla sont arrivés à 22h dans la ville de Bamako, où ils étaient attendus par leurs proches.

Près de 4 ans de détention Sophie. Elle était entre les mains des djihadistes depuis le 24 décembre 2016. Elle a été enlevée pendant son travail comme humanitaire à Gao.

Chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, a été enlevé par des hommes armés dans le nord du pays en mars 2020, pendant la campagne pour les législatives.

L’accord de libération

Tant attendu, cet accord serait bloqué lundi dernier, pour le refus de Bamako de la mise en liberté de 3 personnes placées en état de listes des détenus. Réclamés par les jihadistes, Mimi Ould Bana Ould Cheikh, fils du maire de Tarkin est notamment accusé d’être l’organisateur des attaques contre le complexe touristique à Grand-Bassam en Côte d’ivoire. Il lui  est aussi reproché d’être le commanditaire de la mort d’un évangéliste américain à Ouagadougou. Face au refus de Bamako de libérer un de leur, suite aux pressions américaines, les djihadistes auraient haussé le montant de la rançon.

La libération de Cissé et Sophie, sont notamment l’œuvre d’Ahmada Ag Bibi, un négociateur chevronné, à la tête de cette mission. Par le passé, il a réussi à libérer plusieurs dizaines d’otages occidentaux des mains d’Al Qaida au Maghreb islamique.

Ancien rebelle touareg, Ag Bibi occupait la fonction de parlementaire, très influent  jusqu’au coup d’Etat du 18 août dernier contre le président Ibrahim Boubacar Keita (IBK).

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Acquitté par la CPI, Charles Blé Goudé est rentré en Côte d’Ivoire

Ce samedi 26 novembre, Charles Blé Goudé, pilier du régime de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, est rentré dans son...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img