Maroc : la première récolte légale de cannabis atteint 294 tonnes

Au Maroc, la première récolte légale de cannabis a atteint 294 tonnes après avoir approuvé sa culture, son exportation à des fins médicales et industrielles en 2023, selon l’Anrac, organisme de réglementation du cannabis.

 

Cette institution indique que la récolte a été réalisée par trente-deux coopératives. Elles regroupent 430 agriculteurs couvrant 277 hectares dans les régions montagneuses du nord du Rif, à Al Houceima, Taounat et Chefchaouen. L’agence des Nations unies contre les drogues affirme qu’environ 47 000 hectares du Rif sont consacrés à la production de cannabis. C’est environ un tiers de la superficie de 2003 après la répression gouvernementale.

Lire aussi :  Maroc/Football : Walid Regragui maintenu à la tête des Lions de l’Atlas

 

Le Maroc cherche à exploiter un marché mondial en pleine croissance pour le cannabis légal. Il a obtenu cinquante-quatre permis d’exportation en 2023. Cette année, le régulateur examine les demandes de 1 500 agriculteurs qui se sont organisés en 130 coopératives.

 

Près d’un million de personnes vivent dans les régions du nord du Maroc, où le cannabis constitue la principale activité économique. Il y est cultivé publiquement et fumé depuis des générations, mélangé avec du tabac dans des pipes traditionnelles à long pied dotées de foyers en argile.

 

« Jusqu’à présent, deux unités légales de transformation du cannabis fonctionnent et deux autres attendent du matériel, tandis que 15 produits à base de cannabis sont en cours d’autorisation pour un usage médical », a indiqué l’Anrac dans un communiqué.

Lire aussi :  Coopération militaire : le Maroc se rapproche d'Israël

 

Au Maroc, la culture de la variété locale résistante à la sécheresse, connue sous le nom de Beldia. Elle a commencé ce mois-ci. Alors que ce pays est un important producteur de cannabis, la consommation de cannabis à des fins récréatives est officiellement illégale en pratique. La légalisation vise à améliorer les revenus des agriculteurs et à les protéger des trafiquants de drogue, qui dominent le commerce du cannabis et l’exportent illégalement.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Niger : le retrait des troupes américaines s’achèvera en septembre prochain

Les États-Unis devront achever le processus de retrait des troupes américaines, qui a déjà commencé au Niger, d'ici au 15 septembre prochain, ont annoncé...

Massacre de 2009 en Guinée : les victimes réclament la reconnaissance de crimes contre l’humanité

Les avocats des victimes au procès historique d'un massacre commis en 2009 en Guinée ont demandé lundi que les faits retenus contre les onze...

RDC/Linafoot : Mazembe et Lupopo dos à dos, Vita Club crispé

Le TP Mazembe et le FC Saint-Eloi Lupopo ont fait jeu égal (1-1), alors que Vita Club a été accroché par l'AS Dauphin Noir...

En Tunisie, le célèbre journaliste Mohamed Boughalleb condamné à six mois de prison 

Mohamed Boughalleb, éminent journaliste tunisien et critique du président Kaïs Saïed, a été condamné à six mois de prison pour insulte à un agent...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...