Migration clandestine en Somalie : l’OIM lance un appel au financement 

Face aux besoins humanitaires urgents de dizaines de milliers de migrants, dont la vie est menacée en Somalie, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé un appel urgent à des financements jeudi 4 mai.

L’agence onusienne a besoin d’au moins 3 millions USD avant la fin du mois de juin. Sans cette aide, au moins 50.000 migrants, qui passent par la Somalie n’auront pas accès à une aide vitale.

« Nous serons également contraints de fermer les centres de réponse aux migrations (MRC) de Bosaso et d’Hargeisa, qui sont opérationnels depuis 2009 et 2008 respectivement et qui assistent en moyenne 10.000 migrants chaque année », a déclaré dans un communiqué, Frantz Celestin, Chef de mission de l’OIM en Somalie.

Selon cette organisation onusienne , les fonds alloués à l’aide aux migrants dans le pays ont considérablement diminué au fil des ans, alors que les besoins de la population migrante continuent d’augmenter en raison des chocs climatiques, des conflits et de la crise économique.

Lire aussi :  Somalie : des élections au suffrage direct dans l’Etat de Puntland, une première depuis 50 ans 

Ces circonstances difficiles obligent chaque année des milliers de personnes à entreprendre des voyages périlleux hors de la Corne de l’Afrique, à la recherche de meilleures opportunités dans les pays du Golfe ou en Europe.

D’après Frantz Celestin, l’interruption de l’aide va augmenter le risque pour les migrants d’être détenus, extorqués et maltraités physiquement et physiologiquement. Les femmes et les jeunes filles seront aussi confrontées à des niveaux de violence plus élevés, y compris des agressions sexuelles.

D’autant que les migrants ont continuellement fait état de passages à tabac, de pendaisons, de fusillades et de brûlages de plastique par les passeurs.

« Nous sommes très inquiets, d’autant plus que nous voyons de plus en plus d’enfants migrants non accompagnés bloqués. Certains migrants se retrouvent souvent à travailler dans des conditions d’exploitation alors que certaines filles sont contraintes à être mariés de force », s’est indigné M. Célestin.

Lire aussi :  Somalie : encore un bras de fer entre le président et le Premier ministre ?

« Si l’on n’y remédie pas, la situation actuelle peut également compromettre les efforts visant à promouvoir la stabilité, la sécurité et les droits de l’homme dans la région », a-t-il poursuivi.

La Somalie est l’un des principaux pays de transit pour des milliers de migrants, en particulier les Éthiopiens qui empruntent la route orientale vers les pays du Golfe. Les migrants traversent le pays à pieds ou avec l’aide de passeurs, qui les traitent souvent de manière inhumaine, certains allant jusqu’à les tuer.

Ces centres sont des refuges essentiels à guichet unique gérés par le gouvernement et soutenus par l’OIM où les migrants bloqués et en transit peuvent accéder à des soins médicaux gratuits, à un soutien psychosocial, à de l’eau, de la nourriture, des vêtements, des informations, à la recherche de leur famille et à une option de retour en toute sécurité dans leur pays d’origine.

Mervedie Mikanu

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

RDC/Roller : le grand retour à Kinshasa

En inactivité depuis plusieurs années, le Roller a fait son retour de cendres, samedi 25 mai, à Kinshasa, capitale congolaise, grâce à l'implication du...

RDC/Linafoot : Maniema Union s’offre Mazembe pour la première fois, Lupopo battu à nouveau

L'AS Maniema Union de Kindu a battu pour la première fois de son histoire le TP Mazembe (2-0), alors que le FC Saint-Eloi Lupopo...

Football/CAF-C1 : Al Ahly, le roi du continent africain

Vainqueur sur le fil face à l'Espérance Sportive de Tunis en finale retour de la Ligue des champions de la Caf samedi 25 mai...

Tchad : plusieurs ministres reconduits dans le gouvernement d’Allamaye Halina

Au Tchad, plusieurs ministres ont été reconduits dans le nouveau gouvernement nommé lundi 27 mai, selon un décret présidentiel lu à la télévision nationale.   Ce...

Sur le même thème

Au Nigeria, des hommes armés tuent près de huit personnes

Au moins huit personnes et près de 150 autres enlevées. Tel est le bilan avancé par les autorités lundi 27 mai après une attaque...

Mali : cinq soldats tués dans une attaque d’hommes armés

Au moins cinq soldats de l'armée malienne ont été tués et plusieurs autres blessés, lors d'une attaque des hommes armés, dimanche 26 mai dans...

Une vingtaine de morts dans une attaque d’hommes armés dans le centre du Mali

Une attaque d’hommes armés a fait une vingtaine de morts dans la région de Bandiagara, située dans le centre du Mali, samedi 25 mai,...

RDC/Ituri : l’armée tente de déloger les ADF de leur bastion à Mambasa

Les armées congolaise et ougandaise ont mené, jeudi 23 mai, une opération pour traquer des rebelles ougandais ADF dans le territoire de Mambasa en...

Dans l’est de la RDC, l’armée multiplie des offensives contre les rebelles du M23

L’armée congolaise, appuyée par les Wazalendo, tente de reprendre la main face aux rebelles du M23 et a annoncé avoir récupéré des localités dans...