Mukuna a-t-il été trahi ou a-t-il trahi?

Lire aussi

Arrêté en mai, l’Evêque Pascal Mukuna, des Assemblées chrétiennes de Kinshasa (ACK), accusé de viol, détention illégale d’arme à feu et rétention de documents parcellaires a libéré en août. A la base de son inculpation: une vidéo sextape, filmée par la victime, Mamie Tshibola, lors d’une partie de plaisir avec l’homme de Dieu. Selon des sources proches du dossier, l’évêque Mukuna ne payait-là que le fruit de sa «trahison».

«On n’a pas compris son revirement. Il était proche de l’ancien président Joseph Kabila. N’oubliez pas que le président honoraire a été le parrain de son deuxième mariage. Mais, du jour au lendemain, celui qui défendait le Président Kabila, en s’opposant même à la CENCO lors des manifestations contre Joseph Kabila en 2018 est devenu celui qui l’attaquait», explique une source proche du dossier.

Rappelons qu’en début de 2020, le pasteur a lancé le mouvement «Eveil Patriotique» pour, disait-on, dénoncer les dérives de l’ancien régime parce qu’il empêchait l’actuel président de bien travailler. Pourtant, le régime Kabila, “l’aura nourri, fait de lui le président du club de football renaissance etc.” avec des adhésions spectaculaires des membres du parti du peuple pour la reconstruction. « Depuis tout ce temps, où était-il pour dénoncer les dérives de Kabila? Sans contester l’importance de son mouvement, pourquoi ne l’avoir pas lancé quand il était proche du président Joseph Kabila? » questionne-t-on.

C’est sur fond de cette initiative que les investigations des affidés de l’ancien président commencent autour de l’Evêque.

Une partie de plaisir

«C’est ainsi qu’on va se rapprocher des gens de son église qui vont vendre la mèche et donner la piste d’une liaison qu’il entretiendrait avec une fidèle de l’église, la présumée Mamie Tshibola», détaille la source. Certains proches du Pasteur ont même été préalablement saisis par la fidèle, comme elle le dira d’ailleurs lors de son passage à l’émission «Bosolo na politik».

La mèche vendue, il ne restait plus qu’à l’allumer sur base d’une histoire de liaison amoureuse, présumée, entre l’évêque Mukuna et Mamie Tshibola. « Ils ont eu plusieurs rencontres, jusqu’au jour où la dame décide de filmer la sextape et organiser les fuites de la vidéo ».

Lire aussi:

RDC: Libération de l’évêque Mukuna faute de preuve probante sur les trois griefs d’accusation

RDC: Accusé de viol, l’évêque Pascal Mukuna acquitté

D’après la source, « ce sont quelques anciens alliés de l’évêque Mukuna qui ont décidé de lui faire payer son ingratitude avec l’aide des gens de son entourage ».

L’étape suivante aura été la constitution du dossier et la construction du récit judiciaire dont on connaît le dénouement. Heureusement pour lui l’accusation n’a pas pu établir les évidences de l’usage de la force pour attester le viol. Encore plus, la victime, présumée, n’a pas démontré les éléments qui pouvaient prouver qu’il y a eu usage de violence ou d’abus. Cela ne se serait réduit qu’à une partie de plaisir.

Jacques Matand’

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Cameroun : Vincent Aboubakar, capitaine indomptable

Combatif jusqu'au bout, Vincent Aboubakar a fait honneur à son statut de capitaine contre le Brésil (1-0), offrant au...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img