Nouveau report des élections en Somalie

Lire aussi

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...

Burkina Faso : reprise du dialogue entre le pouvoir et l’opposition

Le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition burkinabé concernant la sécurité ainsi que la réconciliation nationale a repris...

Mali : «Nous sommes dans la logique de respecter nos engagements tout en étant réalistes» (Choguel Maïga)

« Nous avons expliqué à nos partenaires de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cédeao) que nous allons...

Les élections présidentielle et legislative sont à nouveau reportées en Somalie. C’est ce qu’ont rapporté les autorités locales dimanche 25 juillet. D’après une source, «ce retard est dû au fait que les régions fédérales n’étaient pas en mesure de soumettre les listes de candidats à temps». Ce scrutin était prévu le 25 juillet.

«Nous sommes mécontents des retards techniques. Le premier ministre Mohamed Hussein Roble a appelé à l’accélération du processus et à résoudre les problèmes techniques. Et les dirigeants ont accepté cela», a déclaré Mohamed Ibrahim Moalimu, porte-parole du gouvernement fédéral à l’AFP.

La semaine passée, les jihadistes d’Al-Shabaab ont mis les leaders politiques en garde contre la participation aux élections.

Une crise institutionnelle ronge la Somalie. La tenue des élections après l’expiration du mandat Mohamed Abdullahi Mohamed, président somalien, a attisé les tensions dans le pays. Des affrontements ont éclaté entre l’armée somalienne et les combattants pro-opposition à Mogadiscio, capitale de la Somalie. En mai, le président Mohamed a appelé au calme. Et a instruit le Premier ministre à organiser les élections dans le délai.

Ali Maliki

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

RDC : près de huit miliciens FPIC neutralisés en Ituri

Près de huit miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été tués à Komanda, dans...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -