Ouganda: 3 morts et 34 blessés après une nouvelle arrestation de Bobi Wine

Lire aussi

Trois personnes sont mortes à Kampala, en Ouganda mercredi 18 novembre, suite à des affrontements. A la base des affrontements, une nouvelle arrestation de Bobi Wine, pop star politique.

Les forces de sécurité se sont affrontées avec les partisans de Bobi Wine. La police indique que Wine est arrêté pour avoir violé les mesures contre la propagation de la Covid-19 lors d’un rassemblement de 200 personnes.

Bobi Wine, chanteur de reggae populaire ougandais et espoir présidentiel de l’opposition, est âgé de 38 ans. Il espère remporter la prochaine présidentielle contre le président Yoweri Museveni.

Après son arrestation mercredi, ses partisans sont descendus dans les rues de Kampala. Des jeunes ont brûlé des pneus et lancé des pierres. Les affrontements avec les forces de l’ordre ont duré plusieurs heures. La Croix Rouge affirme avoir reçu des blessés par balles, des personnes inconscientes et d’autres présentant des symptômes de suffocation.

Des affrontements ont également eu lieu dans quatre autres localités du pays, en dehors de la capitale, indique Radio France Internationale(RFI).

Wine, dont le vrai nom est Robert Kyagulanyi, a déclaré que la police était violemment entré dans son véhicule et l’avait arrêté.

« Le prix de la liberté est élevé, mais nous allons certainement surmonter…. La résistance contre la tyrannie n’est pas seulement un droit. C’est un devoir que les peuples opprimés doivent accomplir! » a déclaré Wine dans une série de tweets suite à son arrestation.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Cameroun : Vincent Aboubakar, capitaine indomptable

Combatif jusqu'au bout, Vincent Aboubakar a fait honneur à son statut de capitaine contre le Brésil (1-0), offrant au...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img