Prestation de serment des juges constitutionnels sans le Président du Sénat et de l’Assemblée nationale

«Nous ne saurons organiser cette cérémonie, ni en être partie prenante», ont répondu dans une correspondance commune Alexis Thambwe Mwamba (Président du Sénat) et Jeanine Mabunda Lioko (Président de l’Assemblée nationale).

Les présidents des deux chambres du Parlement congolais répondent ainsi à une correspondance de la Présidence de la République qui leur demande d’organiser la cérémonie de prestation de serment de nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle. Refus catégorique, mais courtois des Présidents des deux chambres du Parlement congolais.

«Nous sommes surpris d’être à nouveau saisis par la Présidence de la République pour l’organisation de cette cérémonie alors que le dernier Conseil des Ministres chargeait le Premier Ministre et le Ministre des Relations avec le Parlement quant à ce. Nous regrettons ce fait accompli qui ne cadre pas avec les principes essentiels de collaboration et de courtoisie institutionnelle, ferments de notre système politique», ont répondu Alexis Thambwe Mwamba et Jeanine Mabunda Lioko dans une lettre datée du 20 octobre.

Lire aussi :  RDC/COP26 : Felix Tshisekedi plaide pour la protection de la forêt du bassin du Congo

C’est donc, le bras de fer entre les institutions Présidence de la République et le Parlement.

«De toutes les façons, nous ne seront pas là. Nous allons leur laisser le Parlement pour qu’ils fassent leur prestation de serment», confie un administratif de l’Assemblée nationale, proche du FCC.

En fait, même les députés sont divisés. Pas sur le principes de la prestation de serment des nouveaux juges, mais plus par appartenance politique.

Mardi, les députés proches du CACH (Cap pour le changement) du Président Tshisekedi sont passés sur les différents médias de Kinshasa pour affirmer leur présence à la prestation de serment.

Lire aussi :  RDC : Dr Mukwenge accuse Tshisekedi d'avoir nommé deux ex-chefs de guerre dans le gouvernement

Mais, ceux du FCC ont affirmé qu’ils ne seront pas présents.

La prestation de serment des juges aura-t-elle lieu? Cela va ressembler à un passage en force? Et si elle a lieu, sans les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, les juges auront-ils le plein pouvoir d’exercer?

Encore une fois, la coalition au pouvoir laisse apparaître au grand jour, des dissensions qui auront pour mérite de fragiliser la gouvernance commune entre les membres d’une coalition politique au pouvoir.

Jacques Matand’

Les plus lus

Football/C1-CAF : le choc Mamelodi Sundowns-Mazembe délocalisé à Johannesburg

Le choc entre Mamelodi Sundowns de l’Afrique du Sud et TP Mazembe de la RDC, prévu ce samedi 2 mars, a été délocalisé au...

Est de la RDC : le président Tshisekedi attendu à Luanda

Le président Tshisekedi sera reçu par son homologue angolais, João Lourenço, médiateur désigné de l’Union africaine (UA) dans la crise diplomatique entre la RDC...

En Afrique du Sud, le braconnage des rhinocéros augmente en 2023

En 2023, l'Afrique du Sud a enregistré 499 rhinocéros braconnés. Ce qui représente cinquante-et-un de plus que l'année précédente, a annoncé le gouvernement sud-africain...

Guinée : Mamadou Oury Bah, Premier ministre désigné

Mardi 27 février, Mamadou Oury Bah, ancien chef de l'opposition et économiste, a été nommé au poste de Premier ministre par la junte dirigée...

Algérie/Football : Vladimir Petkovic sur le banc des Fennecs ?

A 60 ans, Vladimir Petkovic, technicien croate de Bosnie-Herzégovine naturalisé suisse, pourrait devenir le sélectionneur des Fennecs d'Algérie, selon la presse algérienne.   D'après les informations...

Sur le même thème

Présidentielle au Sénégal : la date du 2 juin proposée après le dialogue national

Au Sénégal, les participants au dialogue national, voulu par le président Macky Sall, ont proposé la date du 2 juin pour la présidentielle à...

Guinée : Mamadou Oury Bah, Premier ministre désigné

Mardi 27 février, Mamadou Oury Bah, ancien chef de l'opposition et économiste, a été nommé au poste de Premier ministre par la junte dirigée...

Tchad : l’élection présidentielle fixée le 6 mai

Au Tchad, le premier tour de la présidentielle est prévu le 6 mai prochain, selon une annonce de l’Agence nationale de gestion des élections...

En RDC, la Monusco entame son retrait progressif

En RDC, la Mission de l'ONU (Monusco) amorce ce mercredi 28 février son retrait du pays, réclamé par Kinshasa qui la juge inefficace, avec...

Tension RDC-Rwanda : Luanda tente d’obtenir un dialogue direct entre Tshisekedi et Kagame

Après avoir reçu le président Tshisekedi, le président Joao Lourenço, médiateur de l’Union africaine de la crise dans l’est de la RDC, doit échanger...