Quel avenir pour les deux juges de la Cour constitutionnelle nommés à la Cour de cassation?

Après l’absence des juges constitutionnels Noël Kilomba Ngozi Mala et Jean Ubulu Pungu à la prestation pour prendre leurs postes à la Cour de cassation, quel est leur avenir?

«Le Conseil supérieur de la magistrature leur avait donné un mois pour qu’ils se présentent et prêtent serment. Ce délais est dépassé et les deux juges ne sont pas présentés. Le Conseil va constater qu’ils ne sont pas présentés. C’est en fait constater leur désertion de la magistrature», explique un expert du droit.

Selon les informations parvenues à SahutiAfrica, “l’un des juges seraient actuellement hors du pays et n’aurait même pas pu assister au mariage de son enfant qui a eu lieu récemment”.

Suite à leur nomination à la Cour de cassation, les deux juges, dans une lettre conjointe adressée au Président de la République ont argué être “dans l’obligation de rester à la Cour constitutionnelle pour y achever” leurs mandats constitutionnels.

Lire aussi :  Nouvelle constitution en Centrafrique : la Cour constitutionnelle est-elle sous pression ?

Maître Gaby Muamba, avocat au barreau de Kinshasa/Matete, a une autre lecture de question de mandat constitutionnel des deux juges. Pour lui, “les juges ont fait allusion à l’inamovibilité du juge de siège. Elle n’est pas liée à la personne du juge, mais plutôt à sa fonction. C’est donc la fonction du juge de la Cour constitutionnelle qui a un mandat de 9 ans et pas le juge nommément” observe-t-il.

«Selon, la loi organique de la Cour constitutionnelle, on renouvelle le 1/3 des juges chaque 3 ans. Cela peut faire qu’un juge qui devait faire 9 ans à la Cour constitutionnelle est remplacé par quelqu’un d’autre qui va achever son mandat. Les juges peuvent donc être permutés pendant leur mandat sur proposition du Conseil supérieur de la magistrature», poursuit l’avocat.

Lire aussi :  RDC: polémique après la prestation de serment des juges de la Cour constitutionnelle

Du coup, les juges Noël Kilomba Ngozi Mala et Jean Ubulu Pungu qui ne s’étaient pas présentés mardi 4 août dernier à la prestation de serment vont perdre leurs postes.

Lire aussi:

«Si les juges clament d’achever leurs mandats alors que l’ordonnance les nommant a dit que toutes les dispositions antérieures ont été abrogées. Sur base de quoi vont-ils achever leurs mandats à la Cour constitutionnelle, alors qu’ils ont été nommés à la Cour de cassation?» demande maître Gaby Muamba.

Jacques Matand’

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

RDC : nouvelle plainte pour éclaircir les circonstances de la mort de Chérubin Okende

En déposant une nouvelle plainte au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe ce lundi 15 avril, la famille de Chérubin Okende, ancien...

Le Nigeria récupère 26 millions Usd sur fond d’une enquête contre un ministère

Au Nigeria, la Commission des crimes économiques financiers (Efcc), agence anti-corruption, a, dans un communiqué publié dimanche 14 avril, annoncé avoir vingt-six dollars dans...

Au Comores, des dizaines de personnes s’évadent de prison de Moroni

Ce jeudi 11 avril, des dizaines de prisonniers se sont évadés dans une prison de Moroni, la capitale, selon les autorités comoriennes. Ces détenus ont...

Afrique du Sud/Football : six suspects arrêtés après le meurtre d’un joueur de Kaizer Chiefs

Ce mercredi 10 avril, la police sud-africaine a annoncé avoir arrêté six suspects, une semaine après le meurtre de Luke Fleurs, footballeur qui évoluait...