RDC/Affaire Chebeya: «…Il faut reprendre le procès Chebeya» (Georges Kapiamba)

Lire aussi

Kenya: Hausse du nombre d’éléphants grâce à la lutte contre le braconnage

Le braconnage des éléphants est en baisse au Kenya. En 2020, 11 éléphants ont été tués par les braconniers...

Tchad: «Pour nous, le système Déby prend fin ce soir» (Succès Masra)

Idriss Déby doit partir. C'est en fait la motivation des actions que mène l'opposition tchadienne. Elle a appelé au...

Bénin: Patrice Talon s’est-il renié?

En 2016, alors qu’il venait d’être élu président du Bénin, Patrice Talon s’était engagé à ne faire qu’un seul...

“Nous en profitons pour demander au Président de la République de nommer au moins deux magistrats à l’auditorat général qui vont avoir le même grade de général-major que John Numbi afin d’être en bonne position légale pour l’interpeller et l’auditionner par rapport à la plainte déposée en juin 2010 par la veuve Chebeya. Mais aussi celle, qui venait d’être déposée l’année passée par leurs avocats”, a déclaré Georges Kapiamba, coordonnateur de l’Association Congolais pour l’Accès à la Justice (ACAJ) à SahutiAfrica.

Georges Kapiamba estime qu’il est urgent de reprendre le procès de l’assassinat de l’ancien coordonnateur de la Voix de Sans Voix (VSV), Floribert Chebeya, après les déclarations de Hergil Ilunga wa Ilunga, chauffeur du colonel Daniel Mukalay et commandant de sa sécurité, et d’Alain Longwe Kayeye, brigadier en chef dans le bataillon Simba et chauffeur du commandant Bataillon. Les deux membres du bataillon Simba cité dans l’affaire Chebeya se sont confiés à SahutiAfrica.

Le coordonnateur de l’ACAJ affirme que la veuve de Chebeya a déposé une plainte contre l’ancien auditeur général de FARDC, le général John Numbi en 2010. D’après lui, “le général John Numbi bénéficiait de la protection politique de l’ancien régime et les magistrats étaient instruits à ne poser aucun acte”.

“Je pense qu’il faut reprendre le procès Chebeya, parce qu’il existe une plainte déposée déjà en 2010 par la veuve Chebeya auprès de l’auditorat général militaire, qui n’a jamais instruit jusqu’à ce jour”, a-t-il indiqué. Georges Kapiamba fait savoir qu’ils étaient au courant de nouvelles révélations au sujet de l’affaire Floribert Chebeya tué avec son chauffeur Fidèle Bazana en 2010.

“Nous avons travaillé de manière à les mettre (révélations) directement à la disposition des autorités judiciaires. Ces dernières sont au courant. Nous leur avons demandé de reprendre rapidement des enquêtes et de prendre des dispositions pour éventuellement envoyer, soit une mission d’audition où se trouve les trois témoins ou leur offrir des conditions de sécurité pour qu’ils reviennent au pays et, qu’il soit auditionné et confronté à tous ceux qui sont poursuivis, notamment Christian Ngoy qui est détenu à la prison de Ndolo depuis le mois d’octobre de l’année passée”, a précisé Me Georges Kapiamba.

Les déclarations de Hergil Ilunga wa Ilunga, chauffeur du colonel Daniel Mukalay et commandant de sa sécurité, et d’Alain Longwe Kayeye, brigadier en chef dans le bataillon Simba sur le rôle du général John Numbi dans l’affairede Floribert Chebeya ont suscité beaucoup de réactions à Kinshasa et dans le monde.  Ces révélations ont suscité plusieurs réactions dans la scène politique congolaise.

“Nul ne peut demeurer insensible à cet appel ! Dans ces horribles meurtres, commanditaire(s), donneur(s) d’ordre et assassin(s) qui continuent à courir en liberté doivent être traduits en justice. Aucun crime ne peut demeurer impuni. Soutien à Félix Tshisekedi pour qu’éclate la vérité!”, a tweeté Olivier Kamitatu, proche de l’opposant congolais Moïse Katumbi.

Trésor Mutombo

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -

Latest News

Kenya: Hausse du nombre d’éléphants grâce à la lutte contre le braconnage

Le braconnage des éléphants est en baisse au Kenya. En 2020, 11 éléphants ont été tués par les braconniers...
- Advertisement -

Autres articles

- Advertisement -