RDC: Débat sur le prix du passeport

La question du prix des passeports congolais soulèvent encore des débats. Un passeport congolais coûtait 185$ USD, aujourd’hui, selon l’arrêté interministériel du ministre des affaires étrangères et des finances, le passeport coûtera 99$.

Jean Claude Katende, avocat et président de l’ASADHO (Association Africaine des droits de l’homme), interviewé par la Radio Okapi, craint que le prix actuel du passeport ne corresponde pas au pouvoir d’achat du peuple congolais. Il sollicite que les 99 $ fixés par les autorités soient encore réduits.

Le député national Peter Kazadi de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), parti au pouvoir, rassure l’opinion que le passeport coûtera  effectivement moins de 100$. Selon lui, ce prix répond au souhait du Président de la République et ne saurait aller au-delà. « Felix Tshisekedi avait promis de réduire les frais de paiement du passeport lors de sa campagne électorale » a précisé le Député nationale UDPS.

Lire aussi :  RDC/Nord-Kivu : recrutement des jeunes filles et garçons dans l’armée, beaucoup hésitent

Mardi 17 novembre 2020, la Ministre des Affaires étrangères, Marie Ntumba Nzenza, a tenu un point de presse. La Ministre congolaise des affaires étrangères a précisé qu’à partir du 23 novembre reprend la production des passeports congolais.

Le député national, Claude Lubaya a attiré l’attention du Gouvernement sur les « tracasseries administratives » relatives à l’achat des passeports congolais.

Claude Lubaya parle de la « fiche ANR » qui, selon lui, représentent des frais supplémentaires, rendus obligatoires par certains acteurs et « payés sous la contrainte par la population ».

Le Député nationale demande aux autorités compétentes de « supprimer tous les frais superflus et indus qui n’apparaissent pas dans l’arrêt interministériel N° 009/MINAFFET et 121/MINFINANCES du 10 novembre 2020 ».

Lire aussi :  Présidentielle 2023/RDC: Delly Sessanga rejoint Katumbi

Benoit Kazim

Les plus lus

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

Vers une baisse à 35% de la masse salariale au Kenya ?

Au Kenya, le gouvernement prévoit de réduire la masse salariale de 43% actuellement à 34% d’ici à l’année 2028.   « Il est impératif de mettre...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Togo : la Cédéao dépêche une mission à Lomé

Une délégation de la Communauté économique des Etats ouest-africains (Cédéao) séjourne à Lomé, capitale du Togo, où la tension monte depuis l'adoption d'une nouvelle...

Au Nigeria, le gouvernement appelé à mettre un terme à l’accord avec Shell sur les droits...

Lundi 15 avril, Amnesty International et d'autres groupes de défense des droits ont appelé le gouvernement nigérian à mettre fin à un accord, visant...

RDC : Judith Suminwa Tuluka en consultations avant la formation du gouvernement

En RDC, Judith Suminwa Tuluka, Première ministre désignée, poursuit les consultations avec les groupements politiques de l’Union sacrée, coalition au pouvoir, alors que son...