RDC: Félix Tshisekedi promet de renforcer la sécurité dans les zones rouges

Lire aussi

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a décidé de conditionné les déplacements des ambassadeurs et des diplomates en dehors de la capitale Kinshasa et de renforcer le plus vite possible la sécurité dans les zones rouges du pays.

Ces décisions sont prises après assassinat de Luca Attanasio, Ambassadeur d’Italie en RDC, lundi 22 février.

D’après le compte rendu fait à la presse présidentielle par Marie Thérèse Tumba Nzeza, ministre des affaires étrangères, « les ambassadeurs et autres responsables des représentations ne peuvent plus quitter Kinshasa pour l’intérieur du pays sans en informer le Chef de la diplomatie congolaise et les services compétents ». Les autorités congolaises décident de renforcer la sécurité dans les zones rouges en RDC, notamment dans l’Est du pays.

Le Chef de l’État congolais a condamné l’assassinat de l’Ambassadeur italien et instruit les services compétents de faire toute la lumière sur cet acte pour que leurs auteurs soient identifiés et traduits en justice.

L’assassinat de Luca Attanasio vient rappellent à l’Etat congolais l’urgence de trouver des solutions durables au problème récurrent d’insécurité dans l’Est de la RDC. Régulièrement, des congolais sont tués dans l’Est du Congo.

Cette attaque armée non encore revendiquée devrait permettre au président Félix Tshisekedi de matérialiser l’une des promesses faites à ses citoyens, dont le retour effectif de la paix pendant son mandat.

Hugues Mpaka

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Football : fin de l’aventure pour les Black Stars du Ghana

Il n’y aura pas eu de revanche pour le Ghana. Ce vendredi 2 décembre, les Uruguayens ont battu les...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img