RDC : qu’est-ce qui bloque le début de la rentrée académique ?

Lire aussi

Plus d’un mois après le lancement solennel de l’année académique 2021-2022 en RDC, les cours n’ont pas toujours repris. Les universités publiques restent désertes. Et ce, malgré un protocole signé entre le gouvernement et le banc syndical la semaine passée. Qu’est ce qui bloque le début de la rentrée académique ? 

« Le gouvernement n’est pas responsable. Il ne prend pas à cœur les revendications du personnel de l’Enseignement supérieur et universitaire. Nous avons tous, sur le plan national, décidé de ne pas commencer l’année académique », a confié à Sahutiafrica, Adélard Obul Okwess, délégué principal du syndicat du personnel scientifique de l’institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (Ifasic). 

Les personnels académiques réclament l’amélioration de leur condition socio-professionnelle. « Nous avons décidé de ne pas débuter l’année académique jusqu’à ce que le gouvernement réponde à toutes nos revendications. Il a signé avec nous une sorte de protocole qui n’a pas de contenu. Et jusqu’à présent, il n’y a rien de concret », a-t-il poursuivi. 

Il appelle le gouvernement congolais à la paie de leur salaire et primes dès le mois de février. « Il faut que le gouvernement le fasse pour que l’on sente qu’il y a la volonté. La base n’a plus besoin des promesses », a-t-il ajouté. 

La semaine dernière, le gouvernement congolais a annoncé la fin de la grève sur toute l’étendue du territoire national, alors que les enseignants demeurent en grève. « Une commission paritaire a été mise en place pour veiller sur la concrétisation de tous les engagements qui ont été pris de part et d’autre. Elle pourra aussi décider de la rentrée académique. Cette dernière commencera lorsque toutes les conditions seront réunies », a-t-il conclu. 

Joe Kashama

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Près de 22 migrants maliens meurent noyés dans un naufrage aux côtes libyennes

Mardi 5 juillet, au moins vingt-deux migrants originaires du Mali, dont trois enfants, ont péri dans un naufrage au...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img