Rwanda : Anthony Blinken dénonce des violations des droits de l’homme

Lire aussi

Au Rwanda, toute personne devrait pouvoir exprimer leurs opinions sans peur d’intimidation, d’emprisonnement, de violence ou de tout autre forme de répression. C’est ce qu’a dit Anthony Blinken, secrétaire d’Etat américain lors d’une conférence de presse après une rencontre avec le président rwandais Paul Kagame ce jeudi 11 août. 

Le chef de la diplomatie américaine a exprimé de graves inquiétudes sur les droits de l’homme dans ce pays d’Afrique de l’Est. Et a également abordé le cas de Paul Rusesabagina, qui purge depuis l’an dernier une peine de 25 ans de prison, bien que disposant d’un statut de résident permanent aux Etats-Unis. 

D’après la présidence rwandaise, les discussions entre le chef de la diplomatie américaine et le président rwandais à Kigali, ont tourné autour du renforcement du partenariat bilatéral ainsi que sur la sécurité dans la région. 

La visite au Rwanda, est la troisième et dernière étape de la tournée africaine du secrétaire d’état américain après l’Afrique du Sud et la République démocratique du Congo (RDC). 

Joe Kashama 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : Y’Afrika, l’art au service de l’éducation

Faire du festival Y’Afrika, un lieu de rencontre et de sensibilisation sur les cultures africaines par le biais de...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img