Tunisie : Marouan Mabrouk arrêté sur fond des soupçons de détournement

Soupçonné d’avoir détourné des fonds de l’État, Marouan Mabrouk, riche chef d’entreprise tunisien, a été placé sous mandat de dépôt mardi 7 novembre.

Selon Mohamed Zaitouna, porte-parole du tribunal de Tunis, la plainte contre Mabrouk a été déposée par le procureur de la République chargé des contentieux de l’Etat.

« Mabrouk n’a pas été inculpé. On ne sait pas exactement combien d’argent Mabrouk est soupçonné d’avoir volé ni à quelles entreprises », indique le responsable judiciaire.

Marouan Mabrouk est un proche de Zine El Abidine Ben Ali, ancien président déchu lors de la révolution populaire en 2011. M. Mabrouk fait partie d’une famille influente ayant des intérêts commerciaux dans le commerce, la banque, les communications et les concessionnaires automobiles.

Lire aussi :  Tunisie : l’opposition proteste contre une série d’arrestations

Il contrôle aussi une grande chaîne de supermarchés et possède des actions dans la banque BIAT, dans les télécommunications françaises Orange et dans une entreprise de biscuits. Marouan Mabrouk est l’un des rares proches de Ben Ali à ne pas avoir fui la Tunisie après 2011. Même, s’il a été critiqué pour avoir reçu le soutien et la protection des gouvernements successifs après 2011.

En Tunisie, le gouvernement est devenu propriétaire des entreprises lorsqu’il a saisi les biens de la famille de l’ancien président.

Le président Kaïs Saïed a créé l’année dernière un comité chargé de collecter l’argent des propriétaires d’entreprises impliqués dans des affaires de corruption financière. Il vise à réduire le déficit budgétaire de la Tunisie. M. Kaïs avait déclaré également que ces entrepreneurs devaient payer et que l’État ne renoncerait pas à ce qui lui était dû.

Lire aussi :  Tunisie : la nouvelle Constitution adoptée à 94%

Josaphat Mayi

Les plus lus

Guinée : le FNDC dénonce un «enlèvement» après l’arrestation de Foniké Meunguè et de Mamadou Bah

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) dénonce un « enlèvement » après l'arrestation d'Oumar Sylla, connu sous le nom de Foniké...

Au Kenya, William Ruto donne un coup de balai dans le gouvernement

Après deux semaines de manifestations sanglantes et meurtrières, le président William Ruto limoge presque tout son gouvernement.   C’est un grand coup de balai. Seuls Rigathi...

Burkina Faso : quand le capitaine Traoré charge ses voisins ivoirien et béninois

Au Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la transition, s’est, lors d’un discours devant les forces vives, montré très critique à l’encontre...

RDC/Football : 21 Léopards dames sélectionnés pour affronter le Sénégal en amical

Mercredi 10 juillet, Papy Kimoto, sélectionneur des Léopards dames de la RDC, a dévoilé la liste de vingt-et-un joueuses devant affronter le Sénégal en...

Au Niger, évasion de plusieurs détenus d’une prison de Koutoukale

Jeudi 11 juillet, plusieurs détenus se sont évadés de la prison de haute sécurité de Koutoukale, où sont incarcérés notamment des militants islamistes, selon...

Sur le même thème

Nigeria : les syndicats réclament un nouveau salaire minimum à Bola Tinubu

Jeudi 11 juillet, les syndicats nigérians ont rencontré le président Bola Tinubu pour réclamer un nouveau salaire minimum.   La presse locale rapporte que les syndicats...

RDC : Pakadjuma Résilience lance une sensibilisation au « Planning familial » à Kinshasa

En RDC, la fondation Pakadjuma Résilience va lancer une activité pour sensibiliser au planning familial dans le quartier Pakadjuma, vaste bidonville situé à Kinshasa,...

Cameroun : le coming out de Brenda Biya «tourne au vinaigre»

Le récent coming out de Brenda Biya, fille du président camerounais Paul Biya, « tourne au vinaigre » pour la jeune femme dont l'homosexualité...

Coupure d’électricité en Egypte : ouverture des salles d’étude pour aider les élèves à réviser

Frappé par une pénurie de gaz naturel, qui a provoqué des coupures de courant à répétition, des églises, des cafés et des bibliothèques, ont...

Manifestations au Kenya : la police tire des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc à...

Ce jeudi 27 juin, la police kenyane a tiré des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc sur de petits groupes de manifestants à...