Tunisie : privés par l’État de farine subventionnée, les boulangers en colère

En Tunisie, au moins deux-cents boulangers-pâtissiers ont participé à un sit-in, lundi 07 août pour dénoncer la décision de l’État, privant les artisans de farine subventionnée.

« Nous faisons un sit-in parce qu’on nous interdit d’exercer notre activité ordinaire qui est la production de baguette », a dénoncé Mohamed Jamali, président du Groupement des boulangeries modernes. Il annonce d’autres sit-in dans les semaines à venir.

En fait, le pain est un sujet sensible et incontournable dans l’alimentation traditionnelle tunisienne. Une décision de l’État qui pose problème à plus de mille boulangeries qui sont inactives depuis près d’une semaine.

« Nous nous trouvons sans revenu, 1 500 boulangeries sont fermées, qui emploient 6 à 7 ouvriers chacune », a expliqué Abdelbeki Abdellawi. Selon lui, son inquiétude est que ces artisans puissent finir en « prison » par faute de payer leurs loyers et crédits.

Lire aussi :  Le gouvernement tunisien va emprunter près de sept milliards d’euros

À côté de la baguette subventionnée, comme produit d’appel, les boulangeries modernes proposent d’autres types de pain et des pâtisseries. En partie fabriqués à partir de farine subventionnée, ce qui leur permet de pratiquer des prix modérés.

Le 01 août dernier, le Ministère du Commerce a interdit à 1500 boulangeries modernes employant 18.000 salariés, d’acheter les farines subventionnées par l’État. Cette décision a été prise après les déclarations du président tunisien, Kaïs Saïed du 27 juillet dénonçant une spéculation sur la farine subventionnée.

« C’est fini, aujourd’hui pour ceux qui veulent vendre du pain non classé. Des mesures doivent être prises pour fournir du pain à tous les tunisiens », avait déclaré le chef de l’État tunisien dans une vidéo.

Lire aussi :  Tunisie : la police arrête cinq islamistes évadés d’une prison

En 2011, après la révolution tunisienne, ces boulangeries, des magasins de commerce libre avaient été autorisées à acheter régulièrement certains quotas de farine subventionnée par l’État.

Josaphat Mayi

Les plus lus

RDC : «…le pouvoir ne veut pas que la critique soit sur la place publique» (Bienvenu Matumo)

Bienvenu Matumo, figure du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), accuse le régime du président Tshisekedi de réduire au silence toutes les voix...

En RDC, qu’en est-il du seuil de représentativité féminine dans le gouvernement Suminwa ?

Dévoilé plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka, Première ministre, comprend 54...

RDC/Élim-Mondial 2026 : début de stage des Léopards à Rabat

Ce mercredi 29 mai, les Léopards de la RDC entament leur stage à Rabat au Maroc pour les préparatifs de la 3ᵉ et 4e  des...

RDC/Linafoot : Mazembe sacré champion

Grâce à sa victoire à domicile face au FC les Aigles du Congo ce mercredi (3-1), le TP Mazembe remporte le championnat congolais pour...

La RDC se réveille avec le nouveau gouvernement

Plus de cinq mois après l’investiture du président Tshisekedi pour un second mandat, le nouveau gouvernement a été dévoilé ce mercredi 29 mai.   Enfin, l’équipe...

Sur le même thème

Afrique du Sud : le taux de chômage grimpe à 32,9%

En Afrique du Sud, le taux de chômage a grimpé à 32,9% au premier trimestre de l’année, selon des estimations par l’agence nationale des...

Ethiopie : sur le marché au khat d’Aweday, saison morose pour «l’or vert»

Le khat, « on l'appelle l'or vert », sourit Ramadan Youssouf dans sa boutique de la localité éthiopienne d'Awedaye, au sein de ce qui est décrit...

Sénégal : suspension des vols à l’aéroport de Dakar

Mercredi 9 mai, le Sénégal a suspendu les vols à l'aéroport Dakar-Blaise Diagne après que le dérapage d'un boeing  hors de la piste a...

RDC/Kinshasa : la population sous le choc après la mort d’une mère et de son fils...

Dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 mai, Francine Ntumba Kankonde et de Sarif Ismael Mukeba Tshilomba, son fils aîné, ont été...

RDC : les atterrissages et décollages suspendus à l’aéroport de Goma

Ce vendredi 26 avril, les atterrissages et décollages des avions sont suspendus suite à un aéronef qui a bloqué la piste de l’aéroport international...