Une cinquantaine de creuseurs portés disparus dans l’éboulement d’une mine en RD Congo

Lire aussi

Les recherches pour retrouver les survivants et les corps des creuseurs se sont poursuivies ce dimanche 13 septembre dans une mine artisanale à Kamituga, dans le sud-ouest de Bukavu (Sud-Kivu), Est du Congo.

Le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a présenté ses condoléances aux familles éprouvées après la morts d’une cinquantaine de creuseurs artisanaux à Kamitunga suite à l’éboulement dans une mine vendredi 11 septembre.

Dimanche matin, des recherches se poursuivaient encore dans le carré minier appelé « détroit »(Sud-Kivu), pour retrouver les corps de victimes, bloqués dans ces tunnels à 45m de profondeur environ.

Parmi les victimes se trouve le responsable d’un des tunnels, Kubota Luganda, communément appelé «PDG». Environ 40 ans et très connu dans le milieu. Il a disparu avec ses deux petits frères alors qu’il supervisait le travail, à rapporté la société civile locale.

Pour Alexandre Bundja, maire de la ville, cet accident fait suite à un problème de canalisation des tunnels. «Surtout celui abandonné par l’ancienne société minière de Kivu (SOMINKI)» ajoute – il.

L’association Kasuku, des habitants de Kamituga, est choquée par ce sinistre. Elle pointe du doigt au gouvernement, précisément le ministère de mines.  Le gouverneur Théo NGWABIDJE a instruit qu’une enquête soit lancée pour éclairer la situation et établir les responsabilités pour que des mesures soient prises afin d’éviter qu’un autre incident de ce genre ne se reproduise.

Inès Kayakumba/Patricia Mahuge

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Acquitté par la CPI, Charles Blé Goudé est rentré en Côte d’Ivoire

Ce samedi 26 novembre, Charles Blé Goudé, pilier du régime de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, est rentré dans son...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img