Zimbabwe: Une quarantaine de personnes bloquées dans une mine

Lire aussi

Cela fait près d’une semaine que 40 mineurs, illégaux, sont bloqués dans la mine de Bindura à Harare. Les jours passent et l’espoir de les retrouver vivants diminue.  

Les opérations de recherche arrêtées en raison de fortes intempéries vont finalement reprendre. Un secouriste, a même perdu la vie lors de ces investigations, selon des sources locales. 

La mine s’est effondrée mercredi 28 novembre dernier dans le village de Bindura, à près de 70 Km de la capitale zimbabwéenne. Elle appartient à la Ran Gold Mine. 

Au moins six personnes ont déjà été tirées des gravas. Le nombre des mineurs pris au piège pourrait s’alourdir par rapport à celui annoncé initialement par les sauveteurs. 

Au Zimbabwe, ces incidents sont fréquents. Le pays regorge d’un sous-sol riche en platine, en diamants, etc. L’exploitation de l’or seul compte pour 60 % des exportations et fait vivre près de 10 % de la population du Zimbabwe. Devant cette réalité, les opérations minières artisanales et illégales sont devenues des sources de revenus pour des nombreuses familles.

Inès Kayakumba

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

Algérie : Abdelmadjid Tebboune invite le roi Mohammed VI au sommet de la ligue arabe

Abdelmadjid Tebboune, président algérien, a envoyé une invitation à son homologue marocain, le roi Mohammed VI pour prendre part...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img