Accident meurtrier en Afrique du Sud : une enquête accuse les autorités de négligence

En Afrique du Sud, les autorités sont accusées de négligence dans les conclusions d’une enquête sur un incendie qui a fait au moins 77 morts à Johannesburg l’année dernière.

 

Selon les enquêteurs, c’est de la négligence de permettre à un bâtiment de devenir un repaire d’armes, de meurtres, de drogues et de déchets combustibles. Le rapport indique « qu’aucun cas ne démontre suffisamment les conséquences du non-respect des obligations que la loi impose à une municipalité que le désastre de l’incendie ». Les autorités sont reprochées de ne pas avoir réussi à l’évacuer une fois qu’il a été détruit.

 

Ce rapport complet affirme que les juges ont déclaré que la ville reconnaît qu’elle n’a pas respecté les lois applicables.

 

En fait, Johannesburg est l’une des villes les plus inégalitaires au monde. Des banlieues verdoyantes et aisées abritant des maisons avec piscine privée côtoient des quartiers informels où la pauvreté et le chômage sont monnaie courante.

Lire aussi :  Elections en Afrique du Sud : l’ANC lance sa campagne électorale

 

Ce document précise que le bâtiment était régulièrement le théâtre de coups de feu, de meurtres, de trafic sexuel d’adolescents et de trafic de drogue. Un suspect avait avoué avoir allumé le feu pour se débarrasser d’une victime de meurtre qu’il avait tuée alors qu’il prenait de la méthamphétamine en cristaux.

 

Cet incendie a mis en lumière les gangs qui s’emparent des bâtiments publics abandonnés pour les louer illégalement. De nombreuses victimes ont été si gravement brûlées qu’elles ont dû être identifiées grâce à des tests ADN.

 

Dans la foulée, l’Afrique du Sud avait ouvert une enquête en octobre dernier pour déterminer la responsabilité de l’incendie du 31 août dernier dans le centre délabré de son pôle commercial.

Lire aussi :  Afrique du Sud : au moins 16 écoliers tués dans un accident de circulation

 

Si Panyaza Lesufi, premier ministre du Guateng, la province qui comprend Johannesburg, a promis de mettre rapidement en œuvre les recommandations du rapport, la presse locale informe que le pays avait toutefois déclaré, qu’il ne devait pas être tenue pour responsable, puisque le déclin du bâtiment a été facilité par le comportement illégal des habitants, les menaces proférées contre ses fonctionnaires et le détournement du bâtiment.

 

« S’il y a une chose qui me fait passer des nuits blanches, c’est bien l’état de Johannesburg au centre. C’est un acte d’accusation contre nous tous », a-t-il dit devant la presse.

 

Josaphat Mayi

Les plus lus

En RDC, le flou autour de la démission d’une ministre

Stéphanie Mbombo Muamba, ministre congolaise déléguée près le ministre de l’Environnement, a annoncé sa démission mardi 18 juin dans la soirée.   Pourquoi a-t-elle démissionné ? C’est...

Somalie : le gouvernement veut ralentir le retrait des casques bleus africains

Le gouvernement somalien veut ralentir le retrait des casques bleus africains dans ce pays et met en garde contre un potentiel vide en matière...

DRC Mining Week 2024 : le groupe MKB signe sa première participation

A la DRC Mining Week 2024, le groupe MKB Sarl, spécialisé notamment dans l’agropastoral, agro-industriel ainsi que dans le commerce général, a signé sa...

Des centaines d’Egyptiens meurent pendant le pèlerinage du hadj à la Mecque

Au moins 530 Égyptiens ont péri durant le pèlerinage du hadj et trente-et-un autres portés disparus, en raison de la chaleur extrême qui s'abat...

DRC Mining Week 2024: Déficit de l’énergie en RDC, Hugo Sinza de TFM propose des actions...

Le déficit en énergie pose de plus en plus problème à l'industrie en général et à l'industrie minière en particulier. La DRC Mining Week...

Sur le même thème

Au Bénin, trois Nigérians condamnés sur fond de brouille entre Niamey et Cotonou

Lundi 17 juin, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a condamné trois ressortissants nigériens à dix-huit mois de prison...

Niger : la Cour d’Etat lève l’immunité de Mohamed Bazoum

Ce vendredi 14 juin, la Cour d’Etat a levé l’immunité du président Mohamed Bazoum, évincé lors d’un putsch en juillet 2023. Une décision que...

Massacre de 2009 en Guinée : quand la défense de Dadis Camara plaide l’acquittement

En Guinée, les avocats du capitaine Moussa Dadis Camara, ancien chef de la junte, ont plaidé son acquittement ce lundi 10 juin au procès...

Niger : nouveau rapport d’une audience menaçant l’immunité de Mohamed Bazoum

Au Niger, la Cour d'Etat a reporté la décision qu'elle devait rendre au sujet de la levée de l'immunité du président Mohamed Bazoum, renversé...

En RDC, ouverture du procès de la tentative de coup d’Etat du 19 mai

Ce vendredi 7 juin, le procès de la tentative de coup d’Etat déjouée par l’armée congolaise le 19 mai s’ouvre au tribunal militaire de...