Cameroun: «Les partis qui sont allés aux élections, n’avaient pas de chance, pour venir à bout du RDPC»(Aristide Mono)

Après la victoire du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), parti de Paul Biya, aux élections régionales du dimanche 6 décembre, les opposants camerounais boycottent ces résultats. A sahutiafrica.net, Aristide Mono, analyste politique camerounais, explique les raisons de la victoire du RDPC.

«Ce qui explique le succès du parti au pouvoir aux élections régionales, c’est que lors de la dernières élections de 2018, le RDPC a capitalisé en faisant élire plusieurs les conseillers municipaux de son parti. Comme le collège électorale pour les élections régionales est constitué des chefs coutumiers et des conseillers municipaux, il est normal de voir les résultats obtenus par le parti de Paul Biya. Du moment où le parti au pouvoir a pratiquement tout raflé en février, il était donc clair qu’il gagnerait les élections régionales», détaille Aristide Mono.

Lire aussi :  Cameroun : pourquoi Pascal Messanga Nyamding est-il exclu du parti présidentiel ?

Pour l’analyste politique, dans les chefferies au Cameroun, « il y a une certaine inféodation de la chefferie traditionnelle au pouvoir politique. C’est-à-dire les chefs traditionnels, la plupart sont du parti au pouvoir et beaucoup sont l’émanation aussi de ceux du parti au pouvoir, donc le collège électorale était bouclé ».

«Les partis qui se sont allés dans ces élections, n’avaient pas de chance, pour venir à bout du RDPC», affirme Aristide Mono.

Selon cet analyste camerounais, la fraude électorale n’a eu aucune incidence sur les résultats. Le monnayage ou la corruption n’ont eu aucun incidence sur le scrutin. Le problème était que l’électorat était déjà acquis au parti au pouvoir.

Lire aussi :  Sénatoriales sans enjeu pour le Cameroun de l'omnipotent Paul Biya

Aristide Mono estime que le seul parti qui pouvait faire quelque chose de mieux, c’était le PCRN (Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale) de Cabral Libii.

«Malheureusement il a péché dans certains départements, à cause d’un certain clientélisme qui habitait ses militants et ses conseillers municipaux qui auraient offert leurs voix au RDPC».

Inès Kayakumba

Les plus lus

Niger : les autorités annoncent la baisse du prix de l’essence

Au Niger, le prix de l'essence et du gasoil devront subir une baisse à partir du 23 juillet prochain.   Selon le gouvernement, les prix des...

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...

En RCA, l’ONU appelle les autorités à garantir le respect des droits humains dans les prisons

Jeudi 18 juillet, l'Organisation des Nations unies a appelé les autorités à mettre en place des mesures urgentes pour garantir le respect des droits...

Gabon/Football : Pierre-Emerick Aubameyang quitte l’OM

Arrivé l'été dernier en provenance de Chelsea, Pierre-Emerick Aubameyang, attaquant gabonais, a annoncé son départ de l'Olympique de Marseille (OM).   Un an après son retour...

Zimbabwe : des activistes font pression pour obtenir la libération de Jameson Timba 

Au Zimbabwe, des groupes de défense des droits de l'homme ont condamné a décision de la Haute Cour de refuser la libération sous caution...

Sur le même thème

Guerre au Soudan : les Emirats Arabes Unis apportent son soutien pour mettre fin à la...

Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, veut apporter son soutien au Soudan pour mettre à la crise dans le...

Tension Kinshasa-Kigali : une rencontre Tshisekedi-Kagame est-elle toujours possible ?

En annonçant une prolongation de quinze jours de la trêve humanitaire au Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, Washington entend faire avancer les pourparlers...

Nigeria : nouvel accord salarial trouvé entre les syndicats et le gouvernement

Au Nigeria, le gouvernement et les principaux syndicats s’accordent sur un nouveau salaire minimum de 70.000 nairas, équivalent à 44 Usd par mois, jeudi...

Zimbabwe : des activistes font pression pour obtenir la libération de Jameson Timba 

Au Zimbabwe, des groupes de défense des droits de l'homme ont condamné a décision de la Haute Cour de refuser la libération sous caution...

Présidentielle au Rwanda : Paul Kagame réélu avec 99,18% des voix

Avec 99,18% des suffrages, le président Paul Kagame a été réélu pour un quatrième mandat, selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale...