Côte d’Ivoire: négociations pouvoir-opposition au point mort

Le gouvernement ivoirien avait convié les partis et groupements politique de l’opposition à la table de négociation pour aplanir les divergences sur les prochaines élections présidentielles. La tension monte à près de deux semaines de l’organisation de la présidentielle en Côte d’Ivoire.

Mais, pour négocier, l’opposition ivoirienne compte sur l’implication de la communauté internationale.

Samedi 17 octobre, à la Primature, dans la salle de réunion entre le Premier ministre Hamed Bakayoko et les principaux partis ou mouvements d’opposition, PDCI, FPI-AFFI, EDS, aucun leader de l’opposition ne s’est déplacé. Seuls les représentants du RHDP, et d’autres petits partis peu significatifs, étaient présents

Lire aussi :  «C’est au nom de la stabilité que j’ai personnellement accepté de faire ce mandat» (Alassane Ouattara)

à une « séance de travail » sur le « cadre d’organisation du scrutin », alors que le pays connait une crise politique à l’approche de l’élection présidentielle.

D’abord prévu pour le 14 octobre, puis le 15, la reprise du dialogue entre le gouvernement et les partis politiques s’est finalement tenue ce samedi dans une salle de la Primature. Mais les principaux partis ou mouvements d’opposition, PDCI, FPI-AFFI, EDS ne se sont pas présentés.

L’opposition ne souhaite plus de dialogue avec le pouvoir pour avoir perdu confiance dans le gouvernement, et dans les institutions, jugées inféodées au pouvoir. Pascal Affi N’Guessan, président de la branche du FPI-reconnu par les autorités, se défend toutefois de tout refus de dialoguer.

Lire aussi :  Au Bénin, l'opposition dénonce «l'inflexibilité» du président sur les détenus politiques

«Cette réunion n’avait plus de raison d’être, il fallait que nous tous nous en remettions à la médiation internationale. Après si nous avons un début de compromis, on peut se retrouver pour finaliser, mais je ne vois pas pourquoi, alors qu’une mission arrive dimanche, convoquer les gens samedi ? Ca n’avait aucun sens, c’était sans objet» a fait savoir Pascal Affi N’Guessan.

Une mission de la Cedéo est attendue ce dimanche à Abidjan pour tenter d’aplanir les divergences entre les différentes parties.

Jacques Matand’

Les plus lus

RDC : Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Accusé de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et imam du Conseil chiite...

Afrique du Sud : l’inflation ralentit en mars, une première depuis le début de l’année

L'inflation a ralenti, en diminuant de 0,3 point pour atteindre 5,3 % pour la première fois depuis de l’année en Afrique du Sud.   D’après l'agence...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Guinée/Football : Werder Brême suspend Naby Keïta jusqu’à la fin de la saison

Naby Keïta, international guinéen, est suspendu par Werder Brême, son club, jusqu’à la fin de la saison sportive pour indiscipline, a annoncé le club...

RDC : Moussa Mondo dans le dur

Soupçonné de violences conjugales ayant causé la mort de Khadidja Alisa, son épouse, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures et Imam du Conseil chiite...

Sur le même thème

Vers une baisse à 35% de la masse salariale au Kenya ?

Au Kenya, le gouvernement prévoit de réduire la masse salariale de 43% actuellement à 34% d’ici à l’année 2028.   « Il est impératif de mettre...

Libye : l’Envoyé de l’Onu démissionne de son poste

Nommé en septembre 2022, Abdoulaye Bathily, Envoyé des Nations unies en Libye, a démissionné de son poste mardi 16 avril.   Il justifie sa décision par...

Togo : la Cédéao dépêche une mission à Lomé

Une délégation de la Communauté économique des Etats ouest-africains (Cédéao) séjourne à Lomé, capitale du Togo, où la tension monte depuis l'adoption d'une nouvelle...

Au Nigeria, le gouvernement appelé à mettre un terme à l’accord avec Shell sur les droits...

Lundi 15 avril, Amnesty International et d'autres groupes de défense des droits ont appelé le gouvernement nigérian à mettre fin à un accord, visant...

RDC : Judith Suminwa Tuluka en consultations avant la formation du gouvernement

En RDC, Judith Suminwa Tuluka, Première ministre désignée, poursuit les consultations avec les groupements politiques de l’Union sacrée, coalition au pouvoir, alors que son...