Élections en RDC : l’opération d’enrôlement des électeurs prolongée de 25 jours

Lire aussi

En RDC, la Commission électorale nationale indépendante a, dans un communiqué publié dimanche 22 janvier, annoncé avoir prolongé l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs de vingt-cinq jours dans la partie ouest.

Pourtant, l’enrôlement devrait prendre fin ce lundi. Mais des centres d’enrôlement ne cessent de recevoir du monde. Selon la Ceni, sur les 18.694.542 électeurs attendus, 7.910.679 ont déjà obtenu la nouvelle carte. Ce qui représente 37,9%.

Pour Patricia Nseya, rapporteur de la Ceni, cette décision est prise pour d’atteindre l’objectif de voir tous les Congolais à l’âge de voter entrer en possession de leurs cartes d’électeurs.

Elle affirme que les centres d’inscriptions n’ont pas totalement fonctionné comme prévu et nombre de la population attendue ne s’est pas encore enrôlé. D’après elle, seulement trente-neuf ont obtenu leur carte d’électeurs dans la première opération.

Le 19 janvier, les responsables de deux confessions religieuses ont appelé la CENI à prolonger l’opération d’identification des électeurs compte tenu des difficultés déplorées durant ce processus. Elles ont également plaidé pour que la Ceni renforce la présence des contrôleurs techniques dans ces centres à problème.

Ce même document indique que l’opération d’identification et d’enrôlement dans la deuxième aire opérationnelle débute 25 janvier 2023. Elle concerne les provinces du Kasaï, Kasaï oriental, Kasaï Central, le Sankuru, la Lomami, Lualaba, Haut-Lomami, Haut-Katanga, et Tanganyika.

Joe Kashama

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC/Football : vers une fin de championnat national au scénario répété ?

Manque d’infrastructures à niveau, insécurité dans les installations sportives, problème de flux aérien, manque de moyens… La Ligue nationale...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img