La loi Minaku-Sakata! Symbole ou symptôme de la maladie d’Alzheimer! (Carnet de Christian Gombo)

Lire aussi

Il y a pas si longtemps la presse était muselé. La RTNC (Radio télévision nationale congolaise servait ne fût-ce qu’à essuyer avec un savon bon marché et surtout de l’eau sale. En effet, pas besoin eau potable pour éteindre l’incendie de la bêtise que nous ponds ou pondait la chaîne nationale devenu un média privé présidentiel! Aujourd’hui au moins, ça sent au moins la neutralité, pour la qualité du contenu?  «Jésus revient bientôt».

Donc, enfin disons-le nous en face, un semblant vent de liberté souffle! La chaîne nationale n’est plus seulement un panneau publicitaire pour l’homme fort du pays! Même là, il y a eu alternance! Mais…

Il fallait que cet élan soit gâcher, gâcher par la fusion de deux cerveaux qu’on résume en une loi ou proposition de loi: La loi Minaku-Sakata !

Une loi qui pue l’étrangeté car inspirée seulement pendant que la justice feint enfin de faire son travail! Feint enfin, parce que la suite de gros dossiers est trop souvent sans suite alors que les arrestations sont souvent spectaculaires mais pas les condamnations!

Quand nous étions à la République de « Tu sais qui je suis? », la chimérique « Tolérance zéro » n’a jamais refroidi le trafic d’influence! Conséquence? Tout se négociait et les magistrats privés de ressources étaient à la merci de « mauvais influenceurs ». Maintenant qu’on leur donne les moyens de leur politique, deux génies apparaissent pour nous rappeler qu’il leur faut une “muselière”!

Une justice qui aboie trop est sans contrôle et cette justice censée être indépendante devra rendre de compte à l’exécutif avant toute initiative!

Comme si enfin « La révolution de la modernité » est devenu une réalité!

Minaku-Sakata ont fusionné, du choc de leurs idées a jailli cette lumière qui obscurcit la lumière du bon sens!

Peut-être parce que une république de Magistrats est recommandable dans un pays champion en corruption. Peut-être parce que beaucoup de nouveaux riches actuels n’étaient rien ni personne il y a de cela vingt ans en arrière, peu, voire trop peu si pas une seule goutte d’eau dans l’océan parmi eux tous peuvent honorablement justifiés leurs richesses aujourd’hui.

Peut-être parce qu’aussi la justice n’a pas de compte à rendre à l’exécutif mais au peuple surtout qu’on ne vote pas nos ministres. D’ailleurs, le bon sens n’impose t-il pas le retrait et même l’oubli de pareille loi à cause du conflit d’intérêt probable? «Comment réagirait un ministre de la justice de la majorité quand est interpellée plusieurs membres de cette majorité? Comme on reconnaît un chrétien par ses fruits, on reconnaît aussi un politicien par ses fruits et quels sont les fruits du FCC après 18ans de règne!

A force d’avoir mis trop d’engrais chimiques et la poudre aux yeux de gens, les fruits sont amers et n’ont jamais bien mûri! Le sel ou sucre Tshisekedi ne suffit plus pour leur redonner un bon goût. Alors maintenant, ils veulent mettre de cubes magies préfabriqués sur notre justice en la faisant bouillir dans la marmite du ministre de la justice dans le but de nous les faire avaler avec un goût délicieux! Le problème avec la chimie, c’est que ça rapproche près de tous les cancers! Nous sommes tous prévenus!

Christian Gombo 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code

- Advertisement -spot_img

Latest News

RDC : comment Félix Tshisekedi tente de combler le vide laissé par l’éviction de François Beya ?

Félix Tshisekedi, président congolais, consulte au sein de son administration et auprès de ses partenaires étrangers pour restructurer son...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img