Le Karmapa déçu et en colère après la censure de «Maman Yemo»

Lire aussi

«Avec la chanson Mama Yemo, je fais allusion à tout les hôpitaux publics congolais, y compris l’hôpital Général de Référence de Kinshasa, qui sont dans un état de délabrement. Maman Yemo n’existe plus en fait. Mama Yemo est une façon pour moi, de sensibiliser les politiques sur l’état désastreux dans lequel se trouvent nos hôpitaux», confie Le Karmapa dans une interview exclusive à sahutiafrica.net ce lundi 28 septembre.

La chanson «Maman Yemo» de l’artiste musicien congolais, est censurée par la Commission de censure des Chansons et Spectacles de la RDC. Jean-Jacques Kibinda alias Le Karmapa est aussi condamné à payer plus de 2000 dollars. La commission de censure congolaise a interdit que la chanson “Mama Yemo” soit diffusée sur les radios et les télévisions en RDC.

«Cette chanson dénonce et interpelle en même temps. Je ne comprends pas pourquoi on la censure. Je ne comprend pas. J’ai un sentiment de tristesse. Les raisons avancées sont que la chanson ternie l’image de l’hôpital, m’a-t-on dit» explique Le Karmapa. Pour l’artiste musicien, cet hôpital “ressemble plus à une maison hantée. Mon objectif en chantant cette chanson, c’est pour que les autorités pensent à réhabiliter les hôpitaux publics en RDC. Nos hôpitaux sont démunis, manquent des médicaments, les médecins ne savent pas travailler et les gens meurent par négligence, faute d’ambulance”.

Triste, et révolté, Le Karmapa confie qu’“il avait déjà été menacé de voir sa chanson interdite bien avant sa sortie”.

«C’est avec rage que j’étais inspiré de composer cette chanson, parce que certaines autorités semblaient ignorer ce qui se passe à Mama Yemo. Je voudrais atteindre mon objectif d’interpeller les responsables. Je peux vous dire que j’ai le soutien de toute la population congolaise qui est d’accord avec ce que je dis dans la chanson. Plusieurs médecins me soutiennent aussi» se réjouit le Karmapa. Sur son compte Tweeter, Eve Bazaiba, femme politique estime qu’il est « vraiment ridicule de censurer la verité! Quid de ces artistes qui chantent des insanités et dansent à moitié nus? Oui, tout Médecin ne se comporte pas tel que dénoncé. Je soutiens Le Karmapa. Gouvernement provincial de Kinshasa, gouvernement central, la santé est l’Objectif de développement durable 3. Sauver Mama Yema équivaut à sauver les congolais ».

La chanson « Maman Yemo» est accessible sur Youtube et dépasse déjà les 40 000 vues en 4 jours.

Inès Kayakumba/ Jacques Matand

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest News

Nigeria : des artistes immortalisent les 108 filles disparues de Chibok

Les visages de 108 jeunes filles nigérianes, portées disparues huit ans après leur enlèvement par des insurgés islamistes, ont...
- Advertisement -spot_img

Autres articles

- Advertisement -spot_img